“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les Alpes-Maritimes placées en vigilance jaune orages ce dimanche à partir de 14...

Du soleil et (encore) des risques d'orages sur la Côte d'Azur ce dimanche

La Cote d'Azur entre soleil et orages ce samedi

Beau le matin, orages l'après-midi dans l'arrière-pays ce vendredi

Risque de pluie en fin de journée sur une partie de la Côte d'Azur

VIDEO. Ne ratez pas l'incroyable phénomène de "super Lune bleue de sang" ce mercredi soir

Mis à jour le 31/01/2018 à 19:00 Publié le 31/01/2018 à 19:02
Ce phénomène sera observable en Asie, dans l'océan Pacifique, en Russie, dans l'ouest de l'Amérique du Nord et partiellement dans l'est.

Ce phénomène sera observable en Asie, dans l'océan Pacifique, en Russie, dans l'ouest de l'Amérique du Nord et partiellement dans l'est. Photo AFP

VIDEO. Ne ratez pas l'incroyable phénomène de "super Lune bleue de sang" ce mercredi soir

Un rendez-vous céleste rare marquera le 31 janvier, lorsqu'une éclipse lunaire totale se produira au moment d'une pleine Lune "bleue", alors même que notre satellite naturel sera presque au plus près de la Terre, produisant ce que les astronomes appellent la "super Lune bleue de sang".

Si les conditions météorologiques sont favorables, la "super Lune bleue de sang" offrira mercredi un spectacle saisissant.

"Nous pourrons voir, pendant l'éclipse, les reflets sur la surface lunaire de tous les levers et couchers de soleil sur la Terre", explique Sarah Noble, une scientifique de la Nasa.

Ce phénomène résulte d'un "alignement rare de ces trois cycles astronomiques", souligne Jason Aufdenberg, professeur adjoint d'astronomie à l'université d'aéronautique d'Embry-Riddle, en Floride.

L'expression "Lune bleue" désigne une deuxième pleine Lune en un mois, un phénomène qui survient en moyenne tous les deux ans et demi.

L'éclipse interviendra aussi seulement 27 heures après que la Lune aura atteint son point orbital le plus proche de notre planète, appelé le périgée, produisant presque une "super Lune", expliquent les astronomes.

La Lune évolue à une distance moyenne de 384.400 kilomètres de la Terre et sera le 31 janvier à 359.000 kilomètres, soit très près de son périgée (356.410 km). A son apogée, l'orbite lunaire atteint 406.000 km.

"Nous avons beaucoup de super Lunes et d'éclipses lunaires mais ces deux phénomènes ne coïncident pas souvent avec une Lune bleue", précise Jason Aufdenberg.

Le dernier rendez-vous céleste similaire s'était produit le 30 décembre 1982 et avait été visible en Europe, en Afrique et dans l'ouest de l'Asie. La prochaine "Super Lune bleue de sang" est prévue le 31 janvier 2037.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres