“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Plusieurs médias de France appelés à la grève ce lundi

Un projet de réorganisation prévoit 56 suppressions d'emploi, Ouest-France appel...

Pourquoi la parution des journaux sera perturbée ce jeudi

VIDÉO. Un Azuréen ce mercredi soir sur RMC Découverte pour un "Retour à l'instin...

Tout ce qu'il faut savoir sur Kids-Matin, le média pour les enfants du groupe Ni...

"Nice, nos vies d'après" l'hommage de Nice-Matin deux ans après l'attentat du 14-Juillet

Mis à jour le 14/07/2018 à 07:41 Publié le 14/07/2018 à 11:00

"Nice, nos vies d'après" l'hommage de Nice-Matin deux ans après l'attentat du 14-Juillet

Le Groupe Nice-Matin avait dévoilé un projet dédié à la vie des Niçois, un an après l'attentat du 14-Juillet.

Que reste-t-il de l'attentat du 14-Juillet qui a plongé Nice dans l'horreur? Le groupe Nice-Matin a lancé vendredi 7 juillet 2017 le projet "Nice, nos vies d'après".  

À quelques jours des cérémonies hommage, un an après l'attentat, nous étions allés à la rencontre des Niçois, témoins ou pas de l'attaque, pour leur poser une question: comment le 14-Juillet a changé leur vie?

David, pompier qui est intervenu le soir de l'attentat sur la Prom', a quitté la caserne pour reprendre une affaire familiale, Raphaël le Lorrain a choisi de s'installer à Nice là où sa vie a basculé, Franck - le héros au scooter - essaie de démarrer une nouvelle vie…

Il en ressort des messages d'une profonde humanité. Chargés d'espoir. Sans haine.

"Nous avons fait le choix éditorial, fort, de ne pas revenir sur cette nuit tragique. De ne pas raconter encore et encore le film de cette nuit que personne n'oubliera mais de nous concentrer sur la vie maintenant à Nice car tout a changé pour les Niçois. On voulait prendre le pouls de la ville et savoir comment les Niçois se sont reconstruits", explique Denis Carreaux, directeur des rédactions du Groupe Nice-Matin.

Le projet se décline sur tous les supports.

Un supplément gratuit de 20 pages est paru avec le journal du vendredi 7 juillet. Dans le même temps, un site dédié à ces témoignages sera en ligne sur les sites du groupes Nice-Matin. Une application dans laquelle tous ces témoignages seront compilés est également publiée sur les stores.

Pour l'occasion, les internautes pourront partager leur expérience et raconter leur résilience sur tous ces supports.

>> Pour accéder à notre site dédié.


La suite du direct