“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le fondateur de Playboy, Hugh Hefner, est décédé

Mis à jour le 28/09/2017 à 07:39 Publié le 28/09/2017 à 07:39
Hugh Hefner en 2014.

Hugh Hefner en 2014. Photo AFP

Le fondateur de Playboy, Hugh Hefner, est décédé

Le créateur du magazine, pionnier de la presse érotique grand public, est décédé à l'âge de 91 ans, a annoncé Playboy via son compte Twitter, mercredi 27 septembre.

"La vie est trop courte pour vivre le rêve de quelqu'un d'autre": c'est avec cette citation de son ancien patron, sous un portrait de celui-ci, célèbre pour sa tenue d'intérieur en satin rouge, que le magazine a salué cette disparition.

Créateur en 1953 de ce célèbre magazine, qui allait apporter sa pierre à la révolution sexuelle de ses compatriotes, Hugh Hefner est mort chez lui, de causes naturelles, à son domicile de Beverly Hills, la "Playboy Mansion", passée à la postérité pour ses fêtes symbolisant les excès d'Hollywood avec son mélange de stars et d'hôtesses dévêtues, les célèbres "bunnies".

Célèbre pour son magazine mais aussi sa vie d'excès et fêtes, entouré de ses nombreuses petites amies, le fondateur de Playboy continuait à sortir dans les discothèques et entretenait sa vie intime à coup de Viagra, dont il n'hésitait pas à faire la promotion. 

"défenseur de la liberté d'expression, de la liberté sexuelle"

"Mon père a vécu une vie exceptionnelle, en tant que pionnier des médias et de la culture et comme porte-parole de certains des mouvements culturels et sociaux les plus significatifs de notre époque, en se faisant notamment le défenseur de la liberté d'expression, de la liberté sexuelle et des droits civiques", a déclaré son fils Cooper Hefner, directeur artistique de Playboy Enterprise's, la maison mère du groupe Playboy.

Retraité depuis longtemps, Hugh Hefner a continué pendant des années à participer aux décisions au sein du magazine, choisissant par exemple les couvertures et les Playmates du mois.

Un an après avoir renoncé à la nudité, jugée "dépassée", Playboy y était revenu, en février 2017. A la demande du fils, qui n'avait pas accepté la décision de son père. Le numéro daté de janvier/février 2016, avec la starlette américano-canadienne Pamela Anderson en couverture, avait alors été présenté comme le dernier à inclure des photos de femmes nues dans ses pages.

Volontiers provocateur, le magazine Playboy, longtemps connu pour ses "bunnies" et ses photos érotiques, a montré pour la première fois dans ses pages une musulmane portant le voile, dans un article de septembre 2016 qui avait généré autant de louanges que de critiques.

Le truculent nonagénaire à la vie personnelle débridée -outre trois épouses il a eu de multiples "bunnies" pour compagnes- a fait l'objet d'une série télévisée documentaire produite par le géant du commerce en ligne Amazon.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres