“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

INTERVIEW. Patrick Sébastien, "Le bonheur? Ce n'est pas interdit!"

Mis à jour le 27/10/2017 à 18:12 Publié le 03/11/2017 à 09:00
Patrick Sébastien publie un livre : "Le Bonheur n'est pas interdit".

Patrick Sébastien publie un livre : "Le Bonheur n'est pas interdit". Photo DR

INTERVIEW. Patrick Sébastien, "Le bonheur? Ce n'est pas interdit!"

Les Années bonheur, pour reprendre le titre de son prime diffusé ce samedi 4 novembre sur France 2, il ne les a pas toujours connues... Mais c’est justement pour faire un pied de nez (rouge) aux épreuves que Patrick Sébastien sort son livre "Le bonheur n’est pas interdit".

Si d’aucuns le lorgnent avec un regard peu bienveillant, voire un certain agacement ou courroux, lui n’en a cure... Car ce qui importe avant tout à Patrick Sébastien, même s’il fait tourner les serviettes, c’est justement de ne pas être une girouette, de rester fidèle à ce qu’il a toujours été: un éternel enfant, émerveillé par ceux qu’il appelle avec tendresse les saltimbanques.
Au point de devenir l’un des leurs, pour mieux distiller, à la télé et bientôt à nouveau dans une quinzaine de Zénith, une certaine forme de légèreté, de fantaisie et de bonne humeur dans un monde qui en est plutôt dépourvu. Et pour rappeler que Le bonheur n’est pas interdit, comme il l’évoque dans son livre ainsi intitulé. Il a répondu à nos questions dans le magazine Week-End du groupe Nice-Matin.

Quelle a été la genèse de ce livre?
L’écriture a toujours été l’un de mes plus grands plaisirs, j’ai une formation de lettres d’ailleurs. Je suis un saltimbanque, je me régale autant en jouant dans des téléfilms, en chantant Les Sardines, qu’en faisant des galas ou en écrivant. Pas trop mal...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres