“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

INTERVIEW. Marc Levy vous présente son dernier roman

INTERVIEW. On vous conseille le dernier polar de la Varoise Karine Giebel

Prix Pulitzer en 1998, l'écrivain américain Philip Roth est décédé

INTERVIEW. Pourquoi le dernier livre de Daniel Prévost nous a émus

On connaît la liste des auteurs en compétition pour le prix littéraire 2018 de l...

Décès d'Anne Wiazemsky, actrice de la Nouvelle Vague et romancière espiègle

Mis à jour le 06/10/2017 à 09:03 Publié le 06/10/2017 à 09:05
De gauche à droite: Florence Gastaud, Michel Hazanavicius et Anne Wiazemsky lors de la présentation du film

De gauche à droite: Florence Gastaud, Michel Hazanavicius et Anne Wiazemsky lors de la présentation du film Photo AFP

Décès d'Anne Wiazemsky, actrice de la Nouvelle Vague et romancière espiègle

Ex-épouse de Jean-Luc Godard, petite-fille de François Mauriac, romancière et actrice, Anne Wiazemsky qui, malgré l'âge et la maladie, avait gardé intact un regard malicieux et espiègle sous sa frange rousse, est morte jeudi 5 octobre à l'âge de 70 ans.

Hospitalisée à Paris depuis environ un mois à la suite d'un cancer, Anne Wiazemsky s'est éteinte jeudi matin, a annoncé son frère Pierre, dessinateur connu sous le nom de Wiaz.

Affaiblie par la maladie, Anne Wiazemsky, silhouette menue et fragile, gardait malgré tout cet air mutin qui surprenait ses interlocuteurs. Elle avait enchaîné les interviews avant la sortie du film Le Redoutable (sur les écrans depuis le 13 septembre) et s'était déplacée en mai au Festival de Cannes lors de la présentation du film. "J'ai vu le film et j'adorerais le revoir car je suis en même temps la meilleure et la pire des spectatrices", avait-elle confié en avril, évoquant avec émotion le cinéaste reclus en Suisse. 

Le film était inspiré de deux de ses romans, Une Année studieuse et Un An après, tous deux comme toute son œuvre publiés chez Gallimard, qui racontaient sa relation tumultueuse avec le "phare" de la Nouvelle Vague, Jean-Luc Godard.

à partir de 1 €


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres