“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Pastor: le guetteur soupçonné d'avoir participé à l'assassinat de la mill...

La fille d'un millionnaire décède à bord d'un vol Londres-Nice après avoir mangé...

Le procès Pastor reprend ce lundi: voici l'article à lire si vous n'avez pas sui...

Assises : la double tragédie de la fille d'Hélène Pastor

Gildo Pastor cherche toujours les raisons de l'assassinat de sa mère

Un retraité monégasque escroqué de 2,5 M€?

Mis à jour le 13/01/2017 à 05:15 Publié le 13/01/2017 à 11:58
Christophe E. s'est battu pour traîner devant la justice celui qu'il accuse d'avoir escroqué son oncle. Une version contestée par la partie adverse et par le retraité lui-même, sous tutelle.

Christophe E. s'est battu pour traîner devant la justice celui qu'il accuse d'avoir escroqué son oncle. Une version contestée par la partie adverse et par le retraité lui-même, sous tutelle. Frantz Bouton

Un retraité monégasque escroqué de 2,5 M€?

Le tribunal de Monaco jugera mardi un Français de 73 ans suspecté d'avoir floué un nonagénaire par le biais de placements immobiliers. L'aboutissement de douze ans de combat pour son neveu

"C'est un film!" Ou plutôt un mauvais polar aux yeux de Christophe E., impatient de voir son affaire évoquée devant les juges. L'aboutissement de douze années de combat judiciaire pour ce Haut-Savoyard de 52 ans, résidant à Eze.

Mardi 17 janvier, le tribunal correctionnel de Monaco doit juger l'homme qu'il accuse d'avoir floué son oncle Lazare E., 91 ans, retraité français mais résident monégasque. Une escroquerie dont le montant total s'élèverait à 2,5 millions d'euros.

Cet homme, c'est Henri D., 73 ans. Un Franco-Américain résidant à Miami dont la véritable identité reste incertaine, tout comme le lieu de naissance (Nice ou Alger). Il est soupçonné d'avoir abusé de la vulnérabilité de Lazare E., en l'amenant à réaliser des placements immobiliers hasardeux aux États-Unis et en Italie. Ces investissements auraient dilapidé l'essentiel de la fortune du retraité, et bénéficié in fine à...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct