“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Pastor: le guetteur soupçonné d'avoir participé à l'assassinat de la mill...

La fille d'un millionnaire décède à bord d'un vol Londres-Nice après avoir mangé...

Le procès Pastor reprend ce lundi: voici l'article à lire si vous n'avez pas sui...

Assises : la double tragédie de la fille d'Hélène Pastor

Gildo Pastor cherche toujours les raisons de l'assassinat de sa mère

Trop confiant, le gérant laisse faire plus de 6.700 € de chèques sans provision

Mis à jour le 18/01/2017 à 05:18 Publié le 18/01/2017 à 05:18
Le gérant a affirmé n’avoir jamais signé les deux chèques en question.

Le gérant a affirmé n’avoir jamais signé les deux chèques en question. Photo Jean-François Ottonello

Trop confiant, le gérant laisse faire plus de 6.700 € de chèques sans provision

Un gérant cagnois a comparu devant le tribunal correctionnel de Monaco pour avoir signé deux chèques sans provision à un concessionnaire monégaque.

Une drôle d'histoire vécue par le gérant d'une société a été évoquée à l'audience du tribunal correctionnel. Elle trouve sa source auprès d'une société niçoise, "Energy Cars", qui demande au concessionnaire Mercedes de Monaco, la "SAMGF", de leur fournir du matériel pour un montant de 6.711 euros. En échange, il est convenu entre les deux parties que le paiement de la facture sera réglé en deux fois. Mais au moment d'être encaissés par le bénéficiaire, les deux chèques...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct