“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Merah: un policier accrédite la thèse d'un loup solitaire

Mis à jour le 05/10/2017 à 07:22 Publié le 05/10/2017 à 07:22
Mohamed Merah

Mohamed Merah Capture d'écran France 2

Procès Merah: un policier accrédite la thèse d'un loup solitaire

Le récit de la traque de Mohamed Merah, entamé mardi 3 octobre par un commissaire qui a suscité l'émoi en reprenant la thèse du "loup solitaire", alors que le frère du "tueur au scooter" est jugé pour "complicité", s'est poursuivi, mercredi 4 octobre, devant la cour d'assises de Paris.

Ce policier a repris mardi soir à son compte la thèse de l'action d'un "loup solitaire", développée à l'époque par les autorités pour justifier les difficultés de l'enquête et qui a, depuis, été remise en cause, notamment par les magistrats instructeurs.

"Merah a choisi seul ses cibles, a fait seul ses repérages et commis seul ses crimes", a assuré le commissaire Eric Voulleminot, ex-sous-directeur chargé de la lutte contre le terrorisme à la Direction centrale de la police judiciaire, seul policier à avoir accepté de témoigner sans réclamer l'anonymat. Ce qui a provoqué la colère de l'avocate générale: "Je suis choquée. Vous nous faites un long résumé détaillé de votre enquête et vous oubliez un fait majeur: la revendication laissée par Merah où il fait allégeance à Al-Qaïda", a souligné la magistrate Naïma Rudloff.

>> RELIRE. VIDEO. A Nice, l'aîné de Mohammed Merah dénonce la "complicité idéologique" de ses frères


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres