“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Samine Said Ahmed, le tireur présumé, Al Haïr Hamadi, le  guetteur présumé, et Hélène Pastor.	(Photos DR

Procès Pastor : le tireur nie en bloc, le guetteur minimise

Maurice et Aurélien Giovanacci, dont le garage du Mouriez a brûlé, avec le propriétaire de la maison où les jeunes locataires avaient imprudemment allumé un barbecue.

Incendie de Castagniers : le barbecue de la discorde

À la sortie de la salle d'audience, hier, au palais de justice de Grasse.

Un an requis contre le tueur du chien Cacahuète Qu'on comprenne que ça suffit !

Procès Pastor: le guetteur soupçonné d'avoir participé à l'assassinat de la mill...

La fille d'un millionnaire décède à bord d'un vol Londres-Nice après avoir mangé...

Pompier électrisé dans un appartement à Monaco: peines confirmées en appel pour le couple de propriétaires

Mis à jour le 20/02/2018 à 11:38 Publié le 20/02/2018 à 11:27
Illustration/ Exercice incendie avec les sapeurs pompiers de Monaco à la Brasca à Eze.

Illustration/ Exercice incendie avec les sapeurs pompiers de Monaco à la Brasca à Eze. Photo archives J.-F.O.

Pompier électrisé dans un appartement à Monaco: peines confirmées en appel pour le couple de propriétaires

Le couple monégasque écope de 6 mois de prison avec sursis et l’obligation de verser de fortes sommes au pompier blessé lors de son intervention et à l’Etat.

Dans son arrêt, la cour d’appel a confirmé, hier matin, le jugement du tribunal correctionnel. Les époux monégasques sont condamnés à 6 mois d’emprisonnement avec sursis, liberté d’épreuve pendant trois ans, obligation de réparer les dégâts et de verser une provision de 20.000 € pour le pompier blessé, une indemnisation de 5.000 € pour son épouse et la somme de 58.309,32 € réclamée par l’État.

Sur les faits, l’audience n’aura apporté quasiment aucun éclaircissement. On restera toujours dans le flou total dès qu’on aborde la genèse de l’incendie et de l’installation électrique artisanale dans un immeuble domanial de Fontvieille. Le couple campe toujours sur ses positions. En réponse aux interrogations du président Éric Senna, le mari confesse son...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct