“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Notre reporter a assisté à la première semaine du procès Pastor à Aix: voici ce ...

Assises : la double tragédie de la fille d'Hélène Pastor

Gildo Pastor cherche toujours les raisons de l'assassinat de sa mère

"J'ai perdu maman et l'homme de ma vie": le bouleversant témoignage de la fille ...

Procès Pastor: le témoignage de l'enquêteur qui a recueilli les aveux du coach s...

Les violences et conduites en état alcoolique en hausse en Principauté

Mis à jour le 04/10/2016 à 05:04 Publié le 04/10/2016 à 05:04
Les représentants du système judiciaire monégasque réunis hier matin pour l'audience solennelle  de rentrée des cours et tribunaux.

Les représentants du système judiciaire monégasque réunis hier matin pour l'audience solennelle de rentrée des cours et tribunaux. Photo Cyril Dodergny

Les violences et conduites en état alcoolique en hausse en Principauté

A l'occasion de la rentrée solennelle de la justice monégasque, hier, le procureur général a regretté ces statistiques tout en se félicitant d'une baisse globale de 18 % des dossiers pénaux

Solennité et enseignement. La grande famille de la justice monégasque a fait sa rentrée hier matin. Une audience solennelle pour les cours et les tribunaux, sous l'œil du prince Albert II, où a été dressé le bilan de l'année judiciaire écoulée.

Fait marquant soulevé par le procureur général dans son discours, la baisse du nombre d'affaires pénales enregistrées au Palais de justice (2 182 au total), notamment en matière de vols et de stupéfiants.

Une baisse de 18 % «qui illustre l'excellent travail de toute notre chaîne pénale : policiers, magistrats, juges d'instruction et tribunal correctionnel », plaide Jacques Dorémieux.

Tout en nuançant, « il faut bien...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct