“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Pastor: "140.000 euros, le prix du double assassinat", selon le commissai...

L'audience de libération conditionnelle du faux docteur Jean-Claude Romand renvo...

Procès Pastor: les enquêteurs de la police judiciaire de Nice à la barre ce mard...

Il avait inspiré littérature et cinéma... Le faux docteur Romand demande à sorti...

Gildo Pallanca-Pastor, le fils de la défunte, lors de son arrivée hier après-midi au palais de justice d'Aix-en-Provence avec ses deux avocats Gérard Baudoux et Thomas Giaccardi.

Pastor : l'un plaide coupable, les autres se disent innocents

Le voleur du Yacht-club de Monaco en 2013 extradé de Suisse et écroué

Mis à jour le 10/05/2018 à 18:24 Publié le 10/05/2018 à 15:38
Condamné par défaut en 2013 pour vols et émission de chèques, le photographe parisien a été extradé de Suisse lundi. Il attend son procès derrière les barreaux de la prison monégasque.

Condamné par défaut en 2013 pour vols et émission de chèques, le photographe parisien a été extradé de Suisse lundi. Il attend son procès derrière les barreaux de la prison monégasque. Photo archives Nice-Matin

Le voleur du Yacht-club de Monaco en 2013 extradé de Suisse et écroué

Il se croyait sans doute à l’abri, en Suisse. Ce photographe parisien devait penser que la justice monégasque ne le retrouverait pas. Que le temps avait passé et que ses erreurs de jeunesse étaient oubliées. Faux. Lundi, il a été extradé à Monaco et incarcéré dans l’attente d’un nouveau procès.

Il faut remonter cinq ans en arrière pour comprendre cette affaire. Le 5 novembre 2013, ce Français a été condamné par défaut à dix-huit mois de prison ferme. Il avait 21 ans, à l’époque. En son absence à l’audience, le tribunal avait sanctionné le prévenu pour des vols commis le 24 octobre 2011 au Yacht-club de Monaco.

La juridiction avait également décerné un mandat d’arrêt afin que cet aigrefin réponde de ses actes.

Lesquels? La justice monégasque lui...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct