“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Pour qui vous prenez vous?": dialogue musclé entre Dupond-Moretti et une polici...

Procès Pastor: Marion est tombée nez à nez avec le tueur

Procès Pastor: la police judiciaire de Nice a résisté aux assauts des avocats du...

Procès Pastor: "140.000 euros, le prix du double assassinat", selon le commissai...

L'audience de libération conditionnelle du faux docteur Jean-Claude Romand renvo...

Le métreur chute de l’échafaudage et se tue

Mis à jour le 28/06/2017 à 12:50 Publié le 28/06/2017 à 05:32
Le palais de justice à Monaco.

Le palais de justice à Monaco. Photo J.-F. O.

Le métreur chute de l’échafaudage et se tue

Le tribunal correctionnel vient d'ouvrir un pénible et douloureux dossier pour homicide involontaire. Le 2 novembre 2015, en matinée, un métreur de soixante-deux ans intervenait sur un chantier de rénovation de façade, à hauteur du 9, rue de La Turbie, pour le compte d'une entreprise générale du bâtiment.

 Pour atteindre le niveau supérieur de l'échafaudage, installé par le second maître d'œuvre, ce vérificateur montait sur une échelle mal arrimée. Il chutait et décédait peu après.

Au cours des débats, le président Jérôme Fougeras Lavergnolle aborde avec pertinence tous les problèmes liés à cette affaire où les représentants légaux des deux sociétés monégasques sont considérés conjointement coupables de négligence. À la barre, ces chefs d'entreprises réfutent tout manquement aux consignes de sécurité. Au passage, le magistrat constate "l'absence du rapport d'expertise, et la victime n'était pas attachée…"

La partie civile, représentée par Me Franck...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct