“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Pastor: "140.000 euros, le prix du double assassinat", selon le commissai...

L'audience de libération conditionnelle du faux docteur Jean-Claude Romand renvo...

Procès Pastor: les enquêteurs de la police judiciaire de Nice à la barre ce mard...

Il avait inspiré littérature et cinéma... Le faux docteur Romand demande à sorti...

Gildo Pallanca-Pastor, le fils de la défunte, lors de son arrivée hier après-midi au palais de justice d'Aix-en-Provence avec ses deux avocats Gérard Baudoux et Thomas Giaccardi.

Pastor : l'un plaide coupable, les autres se disent innocents

Le "faux départ" à la retraite de l'ex-procureur général de Monaco

Mis à jour le 16/08/2018 à 11:18 Publié le 16/08/2018 à 11:17
"J’ai appris fin juin que le ministère de la Justice avait créé à mon intention, à Douai, un poste de premier avocat général."

"J’ai appris fin juin que le ministère de la Justice avait créé à mon intention, à Douai, un poste de premier avocat général." Photo Michael Alesi

Le "faux départ" à la retraite de l'ex-procureur général de Monaco

Jacques Dorémieux avait annoncé qu’il quittait ses fonctions à Monaco pour faire valoir ses droits à la retraite. En fin de compte, il devient premier avocat général à la cour d’appel de Douai.

On apprend par le Journal officiel de la République française du 8 août 2018 la nomination de Jacques Dorémieux au poste de premier avocat général à la cour d’appel de Douai.

L’ancien procureur général de Monaco, auparavant avocat général à la cour d’appel de Colmar, était arrivé en Principauté le 17 octobre 2015 pour prendre la suite de Jean-Pierre Dréno. Voilà pour la piqûre de rappel.

"Vous me verrez bientôt à la pêche"

Cette nouvelle affectation a, pour le moins, surpris la magistrature monégasque. Il faut en effet se souvenir le procureur général, à bientôt 65 ans, était censé faire valoir...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct