“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Samine Said Ahmed, le tireur présumé, Al Haïr Hamadi, le  guetteur présumé, et Hélène Pastor.	(Photos DR

Procès Pastor : le tireur nie en bloc, le guetteur minimise

Maurice et Aurélien Giovanacci, dont le garage du Mouriez a brûlé, avec le propriétaire de la maison où les jeunes locataires avaient imprudemment allumé un barbecue.

Incendie de Castagniers : le barbecue de la discorde

À la sortie de la salle d'audience, hier, au palais de justice de Grasse.

Un an requis contre le tueur du chien Cacahuète Qu'on comprenne que ça suffit !

Procès Pastor: le guetteur soupçonné d'avoir participé à l'assassinat de la mill...

La fille d'un millionnaire décède à bord d'un vol Londres-Nice après avoir mangé...

Le cambrioleur roumain de la "Villa La Luciole" a été extradé

Mis à jour le 13/06/2017 à 10:49 Publié le 13/06/2017 à 05:09
Le voleur présumé attendra son procès en prison.

Le voleur présumé attendra son procès en prison. Photo d'illustration Nice-Matin

Le cambrioleur roumain de la "Villa La Luciole" a été extradé

Un ressortissant roumain, soupçonné de l'audacieux cambriolage de la "Villa Luciole" , a été extradé à la demande du parquet de Monaco. Il avait été condamné par défaut à de la prison ferme avec mandat d'arrêt en février dernier. Le tribunal doit désormais statuer sur son maintien ou non en détention.

La police serbe a procédé, à la demande du parquet de la Principauté, à l'arrestation d'un ressortissant roumain de 36 ans, Marius Bubutanu. Il a été interpellé dans ce pays d'Europe de l'Est le 8 mai 2017 et aussitôt extradé vers Monaco. La justice monégasque le soupçonne d'être l'auteur d'un audacieux cambriolage, commis le 23 février 2016, au troisième étage de la "Villa La Luciole", en haut de la rue Louis-Aureglia.

S'il avait pu s'enfuir après le déclenchement de l'alarme, le monte-en-l'air avait été tout de même identifié par les enquêteurs grâce aux empreintes ADN relevées sur les lieux. L'individu, sans domicile ni emploi...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct