“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Pastor: "140.000 euros, le prix du double assassinat", selon le commissai...

L'audience de libération conditionnelle du faux docteur Jean-Claude Romand renvo...

Procès Pastor: les enquêteurs de la police judiciaire de Nice à la barre ce mard...

Il avait inspiré littérature et cinéma... Le faux docteur Romand demande à sorti...

Gildo Pallanca-Pastor, le fils de la défunte, lors de son arrivée hier après-midi au palais de justice d'Aix-en-Provence avec ses deux avocats Gérard Baudoux et Thomas Giaccardi.

Pastor : l'un plaide coupable, les autres se disent innocents

La touriste ne tire pas la chasse d’eau à Monaco: la "dame pipi" lui jette de l’alcool au visage!

Mis à jour le 10/01/2018 à 21:22 Publié le 10/01/2018 à 21:21
Le tribunal a fait preuve de clémence envers la gardienne des toilettes publiques de Monte-Carlo.

Le tribunal a fait preuve de clémence envers la gardienne des toilettes publiques de Monte-Carlo. Photo Cyril Dodergny

La touriste ne tire pas la chasse d’eau à Monaco: la "dame pipi" lui jette de l’alcool au visage!

Les juges monégasques ont condamné la gardienne des toilettes publiques de Monte-Carlo à une amende de 200 euros pour avoir aspergé avec de l'alcool ménager une "cliente" qui avait omis de tirer la chasse...

Le tribunal correctionnel s’est penché, ce mardi, sur le coup de colère d’une gardienne des toilettes publiques de Monte-Carlo. Le 26 septembre dernier, la dame pipi a agressé une utilisatrice de l’appareil sanitaire qui n’avait pas tiré la chasse d’eau. Choquée, la préposée lui fait la remarque. La réflexion est mal acceptée. S’ensuit une altercation verbale.

Excédée, la surveillante a une réaction de défense avec son bras. Mais elle tient dans ses mains une bouteille d’alcool ménager. Cette impulsion spontanée laisse échapper du flacon le liquide organique destiné à l’usage domestique en direction du visage de la victime. La substance...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct