“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Pastor: "140.000 euros, le prix du double assassinat", selon le commissai...

L'audience de libération conditionnelle du faux docteur Jean-Claude Romand renvo...

Procès Pastor: les enquêteurs de la police judiciaire de Nice à la barre ce mard...

Il avait inspiré littérature et cinéma... Le faux docteur Romand demande à sorti...

Gildo Pallanca-Pastor, le fils de la défunte, lors de son arrivée hier après-midi au palais de justice d'Aix-en-Provence avec ses deux avocats Gérard Baudoux et Thomas Giaccardi.

Pastor : l'un plaide coupable, les autres se disent innocents

L'agent du lycée condamné pour un acte obscène

Mis à jour le 20/07/2017 à 05:05 Publié le 20/07/2017 à 05:05

L'agent du lycée condamné pour un acte obscène

Un employé du lycée Albert-Ier a comparu devant le tribunal correctionnel pour répondre d'un comportement déplacé à l'égard d'une élève, mineure de surcroît.

Un employé du lycée Albert-Ier a comparu devant le tribunal correctionnel pour répondre d'un comportement déplacé à l'égard d'une élève, mineure de surcroît. Il est soupçonné d'avoir, au self-service de l'établissement, embrassé de force la lycéenne tout en lui touchant les fesses. Les juges ont condamné ce Monégasque quinquagénaire à une peine de quatre mois d'emprisonnement avec sursis, liberté d'épreuve pendant trois ans, obligation de soins. Il devra également verser l'euro symbolique réclamé par la victime.

Une victime qui a préféré ne pas se présenter à l'audience, probablement pour ne pas avoir à revivre l'agression. Elle était représentée par son conseil.

« La seule personne que j'ai draguée, c'est ma femme »

Le président Jérôme Fougeras-Lavergnolle a commencé par décortiquer les faits...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct