“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Gildo Pastor cherche toujours les raisons de l'assassinat de sa mère

Procès Pastor: le témoignage de l'enquêteur qui a recueilli les aveux du coach s...

Procès Pastor: la milliardaire et son chauffeur n'avaient aucune chance de survi...

Procès Pastor: trois chauffeurs de taxi de Nice appelés à témoigner ce jeudi

"Pour qui vous prenez vous?": dialogue musclé entre Dupond-Moretti et une polici...

Ils avaient roulé à 7 dans une Ferrari... le conducteur condamné à 15 mois de prison ferme

Mis à jour le 07/10/2016 à 05:07 Publié le 07/10/2016 à 11:19

Ils avaient roulé à 7 dans une Ferrari... le conducteur condamné à 15 mois de prison ferme

Le Finlandais qui avait embarqué six passagers dans sa Ferrari le samedi 28 mai, la veille du Grand Prix de F1, a écouté le tribunal prononcer sa condamnation de quinze mois d'emprisonnement ferme avec un regard soutenu, fixe, en direction du président Jérôme Fougeras Lavergnolle.

Sur le plan des dommages, les juges ont alloué à la victime et à sa famille une somme d'un million d'euros. Quant à l'examen des intérêts civils, il a été renvoyé au vendredi 25 novembre 2016. Autre décision assez rare pour être signalée, les magistrats ont confisqué la Ferrari de ce consultant financier.

>> RELIRE. A sept dans une Ferrari, la fête vire au drame

Si l'on déduit les jours d'incarcération effectués depuis le 30 mai dernier, plus l'habituelle remise de peine, le détenu restera les sept prochains mois à la maison d'arrêt.

À l'issue de la lecture du délibéré, son avocate, Me Raphaëlle Svara, n'a pas caché son éventuelle intention de faire appel de la décision du tribunal correctionnel.

À savoir, la justice lui reprochait sa conduite en état d'ivresse avec un taux d'alcool de 2,08 g par litre de sang; d'avoir provoqué involontairement des blessures sur un quadragénaire russe, aujourd'hui hospitalisé à Saint-Pétersbourg et toujours dans un état préoccupant; d'être reparti avec sa «California» cabriolet noire sans lui porter secours ; d'avoir dépassé très largement la capacité de chargement avec sept passagers dans le véhicule.

Le ministère public avait requis une peine de dix-huit mois de prison ferme et la confiscation de la Ferrari.

à partir de 1 €


La suite du direct