“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Assises : la double tragédie de la fille d'Hélène Pastor

Gildo Pastor cherche toujours les raisons de l'assassinat de sa mère

"J'ai perdu maman et l'homme de ma vie": le bouleversant témoignage de la fille ...

Procès Pastor: le témoignage de l'enquêteur qui a recueilli les aveux du coach s...

Procès Pastor: la milliardaire et son chauffeur n'avaient aucune chance de survi...

Il tend la photocopie d'une fausse attestation d'assurance, un réfugié syrien condamné à une amende avec sursis

Mis à jour le 08/08/2017 à 10:46 Publié le 08/08/2017 à 05:27
« C'est un étranger et on profite de son ignorance », a plaidé la défense.

« C'est un étranger et on profite de son ignorance », a plaidé la défense. Photo C.D.

Il tend la photocopie d'une fausse attestation d'assurance, un réfugié syrien condamné à une amende avec sursis

En avril dernier, un jeune réfugié syrien de vingt-et-un ans est contrôlé par la police monégasque. Au moment de présenter ses papiers, il tend la photocopie d'une fausse attestation d'assurance comportant le nom d'une femme. Le fautif écope d'une amende avec sursis.

Manque de chance pour ce ressortissant syrien de vingt-et-un ans. Le 4 avril dernier, il est contrôlé à l'entrée Ouest de la Principauté par une patrouille de police. Quand les agents lui demandent de s'arrêter et de présenter ses papiers, il tend aux forces de l'ordre la photocopie d'une attestation d'assurance où est mentionné le nom d'une dame. Les fonctionnaires contactent aussitôt la compagnie concernée afin de vérifier la validité du...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct