“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Notre reporter a assisté à la première semaine du procès Pastor à Aix: voici ce ...

Assises : la double tragédie de la fille d'Hélène Pastor

Gildo Pastor cherche toujours les raisons de l'assassinat de sa mère

"J'ai perdu maman et l'homme de ma vie": le bouleversant témoignage de la fille ...

Procès Pastor: le témoignage de l'enquêteur qui a recueilli les aveux du coach s...

Il percute un véhicule et repart en oubliant son épouse à terre

Mis à jour le 26/09/2017 à 11:58 Publié le 26/09/2017 à 11:29
Le tribunal de Monaco. Illustration

Le tribunal de Monaco. Illustration Photo Michaël Alesi

Il percute un véhicule et repart en oubliant son épouse à terre

La perte de mémoire! C’est le grave problème – sans doute passager – d’un caissier de la SBM. Au point d’oublier son épouse tombée terre après avoir percuté un véhicule en stationnement avec son scooter sur l’avenue des Papalins, à Fontvieille.

Une amnésie causée par la boisson consommée au cours de la soirée? Par une pathologie naissante? Devant le tribunal correctionnel le prévenu n’a aucun souvenir de l’accident. Toutefois, il réfute l’ivresse et jure n’avoir eu aucune peine à conduire ce soir du 6 décembre dernier.

Il met en avant les conséquences d’un "trou noir". Il est 20h47 quand le couple sort du restaurant Graziella où la consommation d’alcool s’est limitée à une bouteille de vin pour deux. Plus un autre verre, auparavant, au Gerhard’s Café. Les époux enfourchent donc leur moto.

Arrivé au niveau de l’hôtel Colombus, le conducteur heurte une voiture....

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct