“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Pour qui vous prenez vous?": dialogue musclé entre Dupond-Moretti et une polici...

Procès Pastor: Marion est tombée nez à nez avec le tueur

Procès Pastor: la police judiciaire de Nice a résisté aux assauts des avocats du...

Procès Pastor: "140.000 euros, le prix du double assassinat", selon le commissai...

L'audience de libération conditionnelle du faux docteur Jean-Claude Romand renvo...

Il passe la Saint-Sylvestre à Monaco pour dépouiller les fêtards: un mois de prison ferme

Mis à jour le 09/01/2018 à 09:01 Publié le 09/01/2018 à 09:01
Le tribunal de Monaco.

Le tribunal de Monaco. Photo J.-F. Ottonello

Il passe la Saint-Sylvestre à Monaco pour dépouiller les fêtards: un mois de prison ferme

Quand on est sans domicile fixe, et plus encore sans profession, il est osé de venir en Principauté passer la nuit de la Saint-Sylvestre!

D'autant que ce jeune Algérien et son camarade avaient fréquenté les hauts lieux festifs monégasques pour se divertir!

En vérité, pour se faire quelque argent en volant des sacs à main de femmes. Le premier comparaissait seul, menotté, lundi après-midi, au cours de l'audience de flagrance du tribunal correctionnel.

Il a été condamné à un mois de prison ferme. Son copain est resté à la maison d'arrêt en attendant de rendre des comptes devant la justice des mineurs.

Les premiers soupçons apparaissent ce 1er janvier, vers 5 h. Au cours de leur ronde, des policiers remarquent deux personnes qui fouillent une poubelle de la rue Princesse-Antoinette.

En même temps qu'ils contrôlent les deux individus, les agents trouvent dans le container un...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct