“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La fille d'un millionnaire décède à bord d'un vol Londres-Nice après avoir mangé...

Le procès Pastor reprend ce lundi: voici l'article à lire si vous n'avez pas sui...

Assises : la double tragédie de la fille d'Hélène Pastor

Gildo Pastor cherche toujours les raisons de l'assassinat de sa mère

"J'ai perdu maman et l'homme de ma vie": le bouleversant témoignage de la fille ...

Il insulte des policiers : 5 jours de prison avec sursis

Mis à jour le 09/07/2016 à 05:03 Publié le 09/07/2016 à 05:03
Me Hervé Camapana, conseil de la partie civile, doute des excuses du prévenu à la barre.

Me Hervé Camapana, conseil de la partie civile, doute des excuses du prévenu à la barre. J.-M. F.

Il insulte des policiers : 5 jours de prison avec sursis

Quand une confrontation avec les policiers déclenche de la mauvaise humeur, des propos acerbes et un comportement haineux intensifié d'outrages, elle se termine toujours devant le tribunal correctionnel.

Quand une confrontation avec les policiers déclenche de la mauvaise humeur, des propos acerbes et un comportement haineux intensifié d'outrages, elle se termine toujours devant le tribunal correctionnel. Un jeune Monégasque arrogant, à peine majeur et habitué des faits d'ivresse, peut en attester. Les juges lui ont offert une dernière chance avec cette seconde condamnation très rapprochée : cinq jours d'emprisonnement assortis du sursis. S'il devait renouveler l'infraction dans un délai de cinq ans, il prendrait cette fois la direction de la maison d'arrêt.

Insultes et doigt d'honneur

Il a beau s'en défendre à la barre, le prévenu n'aime pas les représentants de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct