“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Pastor: "140.000 euros, le prix du double assassinat", selon le commissai...

L'audience de libération conditionnelle du faux docteur Jean-Claude Romand renvo...

Procès Pastor: les enquêteurs de la police judiciaire de Nice à la barre ce mard...

Il avait inspiré littérature et cinéma... Le faux docteur Romand demande à sorti...

Gildo Pallanca-Pastor, le fils de la défunte, lors de son arrivée hier après-midi au palais de justice d'Aix-en-Provence avec ses deux avocats Gérard Baudoux et Thomas Giaccardi.

Pastor : l'un plaide coupable, les autres se disent innocents

Il conserve la "Rolex" qu'il devait remettre à son professeur de violon, l'élève condamné à une forte amende

Mis à jour le 07/08/2017 à 11:46 Publié le 07/08/2017 à 05:03
Le jeune musicien de Beausoleil est accusé d’avoir gardé pour lui un présent qu’il était supposé remettre.

Le jeune musicien de Beausoleil est accusé d’avoir gardé pour lui un présent qu’il était supposé remettre. Photo Michael Alesi

Il conserve la "Rolex" qu'il devait remettre à son professeur de violon, l'élève condamné à une forte amende

Un élève surdoué Beausoleillois chargé par son généreux parrain, de remettre une Rolex à son professeur de violon a été condamne à 7.000 euros d'amende pour "abus de confiance".

Il n'y a rien de pire que la dissimulation ou le mensonge. Un jeune musicien de Beausoleil l'aura appris à ses dépens en comparaissant devant le tribunal correctionnel pour abus de confiance. Il a été condamné à une peine d'amende de 7.000 euros pour avoir "omis" de remettre une montre "Rolex" offerte au professeur de violon par son parrain.

Ce dernier, pour une meilleure compréhension de l'affaire, est un octogénaire très proche de la famille. Au point d'être admis et reconnu par les parties, à l'audience, comme le père biologique de cet élève surdoué, aujourd'hui âgé d'une vingtaine d'années.

Élan de munificence

Depuis longtemps, d'abord adolescent puis jeune...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct