“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Pastor: le guetteur soupçonné d'avoir participé à l'assassinat de la mill...

La fille d'un millionnaire décède à bord d'un vol Londres-Nice après avoir mangé...

Le procès Pastor reprend ce lundi: voici l'article à lire si vous n'avez pas sui...

Assises : la double tragédie de la fille d'Hélène Pastor

Gildo Pastor cherche toujours les raisons de l'assassinat de sa mère

Il abuse et escroque une femme âgée: 30 mois ferme

Mis à jour le 11/02/2016 à 05:02 Publié le 11/02/2016 à 05:02

Il abuse et escroque une femme âgée: 30 mois ferme

L'amour n'a pas d'âge! Mais quand une relation entre un quinquagénaire italien et une octogénaire suisse se poursuit au point de finir devant le tribunal correctionnel, du coup l'histoire perd de sa beauté et les émotions font place au pire et à la sanction.

L'amour n'a pas d'âge! Mais quand une relation entre un quinquagénaire italien et une octogénaire suisse se poursuit au point de finir devant le tribunal correctionnel, du coup l'histoire perd de sa beauté et les émotions font place au pire et à la sanction.

Pour avoir abusé de la vulnérabilité, de la dépendance et escroqué la victime, Giuseppe, un artisan dans le bâtiment, a été condamné à trente mois de prison ferme et au versement d'une provision de 82 649 euros pour la partie civile.

Les deux «amants» se sont rencontrés au Café de Paris en septembre 2014. Un établissement que l'Italien fréquente surtout pour assouvir son addiction au jeu. La Suissesse y vient étancher son ivresse.

Au printemps 2015, l'homme s'installe chez elle. Mais l'usage de la carte bancaire et du chéquier de sa nouvelle compagne atteint des proportions inquiétantes. Au mois d'avril,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct