“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Pour qui vous prenez vous?": dialogue musclé entre Dupond-Moretti et une polici...

Procès Pastor: Marion est tombée nez à nez avec le tueur

Procès Pastor: la police judiciaire de Nice a résisté aux assauts des avocats du...

Procès Pastor: "140.000 euros, le prix du double assassinat", selon le commissai...

L'audience de libération conditionnelle du faux docteur Jean-Claude Romand renvo...

Dmitri Rybolovlev blanchi d’une accusation de corruption

Mis à jour le 30/08/2018 à 19:56 Publié le 30/08/2018 à 19:54
Dmitri Rybolovlev, propriétaire de l’AS Monaco, est blanchi par la justice suisse.

Dmitri Rybolovlev, propriétaire de l’AS Monaco, est blanchi par la justice suisse. Photo DR

Dmitri Rybolovlev blanchi d’une accusation de corruption

C’est une victoire pour Dmtri Rybolovlev dans la bataille judiciaire sans merci qui l’oppose au marchand d’art suisse Yves Bouvier.

La justice genevoise s’apprête à classer sans suite une plainte pour corruption à l’encontre de l’homme d’affaires russe.

Dans un "avis de prochaine clôture de l’instruction", envoyé aux deux parties, et que Nice-Matin a pu consulter, elle indique que l’instruction est achevée et qu’elle s’apprête à rendre "prochainement une ordonnance de classement".

Le parquet général de Genève, contacté, n’a pas souhaité faire de commentaire, indiquant simplement que "la procédure est en cours".

En septembre 2015, Yves Bouvier avait pourtant lancé une bombe. Au procureur général de Genève, Olivier Jornot, il avait affirmé que Rybolovlev lui avait demandé en 2014 de corrompre des magistrats de la chambre civile de la Cour de justice de Genève. Un accord censé avoir été passé au bord de la piscine de la propriété tropézienne de l’oligarque russe.

Une accusation très lourde. Rappelons qu’entre ce présumé pacte de corruption en 2014 et la dénonciation des faits en septembre 2015, Yves Bouvier avait été arrêté en février 2015 à Monaco, accusé d’escroquerie par le milliardaire russe. Cette dénonciation a posteriori pouvait sonner comme un règlement de comptes.

Des juges entendus

Pourquoi corrompre des juges? Selon Yves Bouvier, Rybolovlev voulait faire chanter les magistrats dans le cadre du tonitruant et très médiatique divorce qui l’opposait alors à sa femme. Divorce depuis conclu à l’amiable.

Sur la foi de cette dénonciation, le ministère public genevois avait ouvert une procédure pénale. Fait "inédit" selon la Radio Télévision Suisse, qui a livré cette information, les magistrats genevois ont été entendus dans ce dossier. Tous ont assuré n’avoir jamais été contactés par quiconque dans le but de les corrompre.

Après trois ans d’enquête et sans l’ombre d’une preuve probante, la justice s’apprête donc à classer la procédure purement et simplement.

Tout soupçon de corruption étant levé, Dmitri Rybolovlev et son avocate - qui était également poursuivie - ont déposé plainte pour dénonciation calomnieuse à Genève à l’encontre d’Yves Bouvier.

"À la suite de l’annonce de l’ordonnance de classement par le Ministère public genevois le 2 août 2018, Monsieur Dmitriy Rybolovlev se félicite de la décision qui constatera, après une instruction approfondie, qu’aucune infraction n’a été commise par M. Rybolovlev et par son avocate.

Cet acte de procédure met ainsi un terme aux accusations calomnieuses portées à leur endroit par Monsieur Yves Bouvier", a réagi l’entourage du milliardaire russe, par ailleurs propriétaire de l’AS Monaco, dans un communiqué adressé à Nice-Matin.

>>RELIRE AUSSI. Rybolovlev, star de l'année judiciaire à Monaco


La suite du direct