“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Pastor: le tireur nie toute implication dans l'assassinat de la milliarda...

Maurice et Aurélien Giovanacci, dont le garage du Mouriez a brûlé, avec le propriétaire de la maison où les jeunes locataires avaient imprudemment allumé un barbecue.

Incendie de Castagniers : le barbecue de la discorde

À la sortie de la salle d'audience, hier, au palais de justice de Grasse.

Un an requis contre le tueur du chien Cacahuète Qu'on comprenne que ça suffit !

Procès Pastor: le guetteur soupçonné d'avoir participé à l'assassinat de la mill...

La fille d'un millionnaire décède à bord d'un vol Londres-Nice après avoir mangé...

Deux soeurs cagnoises écopent de cinq jours ferme pour "vol au rendez-moi" à Monaco

Mis à jour le 05/07/2017 à 13:19 Publié le 05/07/2017 à 05:24
Image d'illustration

Image d'illustration Photo Cyril Doderny

Deux soeurs cagnoises écopent de cinq jours ferme pour "vol au rendez-moi" à Monaco

Deux soeurs cagnoises vivant avec de faibles revenus, ont dû répondre de leur vol par ruse dans un restaurant monégasque. Les deux prévenues ont écopé de cinq jours de prison ferme.

Une nouvelle technique d'escroquerie vise les commerçants en Principauté. Pour preuve : l'audience des flagrants délits avec la comparution, menottées, devant le tribunal correctionnel, de deux sœurs résidant à Cagnes-sur-Mer. Françaises, célibataires et sans profession, Paulette et Catherine* ont employé une forme de délinquance astucieuse : "le vol au rendez-moi".

Un mode opératoire assez simple ! La ruse consiste à acheter un objet de faible coût en présentant un billet à valeur faciale élevé. Mais le chaland a toujours quelques centimes de manière à faciliter l'appoint !

Le temps qu'il recherche les piécettes dans son portefeuille, il demande...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct