“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ils écoulent des faux billets de 100€ au casino... et repartent avec 35.000€

« L'individu évoque un contact dans un bureau de change officieux de Milan afin d'obtenir un meilleur taux », a rappelé le magistrat en l'absence des prévenus à l'audience.

3 ans de prison ferme pour le couple aux faux billets

L'acteur et metteur en scène marseillais Philippe Caubère accusé de viol

La conductrice affichait un taux d'alcoolémie 5 fois supérieur à la normale.

Elle termine sa nuit d'ivresse à 11 grammes d'alcool !

Le psychiatre accusé d'avoir facturé plus de 100 actes par jour, a été relaxé pa...

Comment François Fillon a été instrumentalisé par le startupper escroc de Sophia Antipolis

Mis à jour le 16/03/2018 à 08:39 Publié le 16/03/2018 à 08:34
François Fillon utilisé à son insu pour promouvoir Rifft.

François Fillon utilisé à son insu pour promouvoir Rifft. DR

Comment François Fillon a été instrumentalisé par le startupper escroc de Sophia Antipolis

Lors d'un déplacement de campagne en 2017, l'ex candidat à la présidentielle avait posé pour l'un des produits de la société Rifft dont le patron a été mis en examen pour escroquerie.

Même François Fillon a donné un coup de pouce bien involontaire à Lucas Goreta, le PDG de Rifft, mis en examen pour escroquerie la semaine dernière.

>> RELIRE. Un ancien collaborateur du startupper escroc: "Il était très fort!"

En janvier 2017, lors d’un déplacement de campagne, le candidat malheureux à la présidentielle avait rencontré les représentants de plus de 70 start-up azuréennes.

Rifft, implantée à sophia Antipolis était l’une d’elles et la photo prise à la volée devant un calicot l’un de ses produits phares, est venue alimenter les sites de la société…

Avec ce commentaire pas tout à fait fidèle à la réalité: "François Fillon reçu par la start-up Rifft, une nouvelle preuve de son sérieux."


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres