“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès Pastor: le tireur nie toute implication dans l'assassinat de la milliarda...

Maurice et Aurélien Giovanacci, dont le garage du Mouriez a brûlé, avec le propriétaire de la maison où les jeunes locataires avaient imprudemment allumé un barbecue.

Incendie de Castagniers : le barbecue de la discorde

À la sortie de la salle d'audience, hier, au palais de justice de Grasse.

Un an requis contre le tueur du chien Cacahuète Qu'on comprenne que ça suffit !

Procès Pastor: le guetteur soupçonné d'avoir participé à l'assassinat de la mill...

La fille d'un millionnaire décède à bord d'un vol Londres-Nice après avoir mangé...

Affaire Pastor: le sort du gendre se joue en cassation

Mis à jour le 29/01/2016 à 20:47 Publié le 30/01/2016 à 07:08
Le gendre de Hélène Pastor , lors de sa garde à vue à Auvare.

Le gendre de Hélène Pastor , lors de sa garde à vue à Auvare. Photo Franck Fernandes

Affaire Pastor: le sort du gendre se joue en cassation

INFO NICE-MATIN. La défense de Wojciech Janowski a plaidé ce jeudi devant la cour de cassation, afin d'invoquer la nullité de la garde à vue du gendre d'Hélène Pastor.

Après la cour d'appel d'Aix-en-Provence, c'est devant la juridiction suprême que l'ex-consul de Pologne à Monaco tente de faire invalider la procédure criminelle dont il est le protagoniste.

>> RELIRE. Assassinat d'Hélène Pastor: l'enquête touche à sa fin

Me Patrice Spinosi a fait valoir les arguments déjà soulevés par la défense de Wojciech Janowski: sa garde à vue devant la PJ de Nice serait invalide, dès lors qu'il n'a pas reçu l'assistance d'un avocat ni d'un interprète.

Janowski n'en avait pas exprimé le besoin dans un premier temps.

Selon ses avocats, il se serait ravisé en se voyant accusé d'avoir commandité le double assassinat d'Hélène Pastor et de son majordome Mohamed Darwich, le 6 mai 2014 à Nice.

Le parquet général, tout comme les parties civiles, estiment infondés les arguments de la défense.

Vers une annulation des aveux?

La cour rendra sa décision d'ici un mois. L'enjeu est de taille: si la garde à vue venait à être invalidée, elle annulerait les aveux de Janowski.

Il s'agit là de l'ultime péripétie judiciaire susceptible de faire basculer l'affaire, avant le renvoi de celle-ci devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône, vraisemblablement en 2017.

L'enquête de la police judiciaire, qui touche à sa fin, a permis d'appréhender huit suspects. Mis en examen et placés en détention, ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité.


Plus d'infos dans Nice-Matin du samedi 30 janvier.


La suite du direct