“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Pour qui vous prenez vous?": dialogue musclé entre Dupond-Moretti et une polici...

Procès Pastor: Marion est tombée nez à nez avec le tueur

Procès Pastor: la police judiciaire de Nice a résisté aux assauts des avocats du...

Procès Pastor: "140.000 euros, le prix du double assassinat", selon le commissai...

L'audience de libération conditionnelle du faux docteur Jean-Claude Romand renvo...

Affaire "mains propres": Grand Hôtel et grosse commission

Mis à jour le 02/12/2016 à 05:15 Publié le 02/12/2016 à 05:15
Le tribunal correctionnel de Marseille a examiné hier le dernier volet de l'affaire «mains propres».

Le tribunal correctionnel de Marseille a examiné hier le dernier volet de l'affaire «mains propres». Photo Franz Chavaroche

Affaire "mains propres": Grand Hôtel et grosse commission

L'ultime volet de l'affaire « mains propres » a été abordé hier devant le tribunal correctionnel de Marseille. Il est à nouveau question d'une commission non déclarée

Les débats se sont achevés, hier, au tribunal correctionnel de Marseille, sur l'ultime volet de l'affaire « mains propres ». Même si cette fois l'ombre d'aucun élu de la République ne plane sur les débats, il est à nouveau question d'un chantier sur la presqu'île des milliardaires. Celui de la rénovation du Grand Hôtel du Cap. Le palace s'apprête à faire peau neuve à la fin des années 2000. Les travaux sont estimés à trente millions d'euros. La facture finale atteindra presque le double. Un joli marché auxquelles ont déjà soumissionné les poids lourds du BTP, Vinci, Carry, Eiffage… Lorsque Lino Alberti l'apprend. L'homme clé de l'affaire « mains propres », qui n'est toutefois pas poursuivi dans cet ultime volet, décroche alors son téléphone pour appeler un de ses nombreux « amis ».

Recruté pour son entregent

Il s'agit cette fois de Giuseppe Malaguarnera. L'homme a...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct