“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le procès Pastor reprend ce lundi: voici l'article à lire si vous n'avez pas sui...

Assises : la double tragédie de la fille d'Hélène Pastor

Gildo Pastor cherche toujours les raisons de l'assassinat de sa mère

"J'ai perdu maman et l'homme de ma vie": le bouleversant témoignage de la fille ...

Procès Pastor: le témoignage de l'enquêteur qui a recueilli les aveux du coach s...

Accusé d'avoir volé des sacs Louis-Vuitton et Chanel, il ressort libre du tribunal

Mis à jour le 31/01/2018 à 10:01 Publié le 31/01/2018 à 10:00
Palais de Justice de Monaco .

Palais de Justice de Monaco . Photo d'archives Eric Dulière

Accusé d'avoir volé des sacs Louis-Vuitton et Chanel, il ressort libre du tribunal

Un ressortissant russe a été relaxé ce mardi 30 janvier des faits de vols de sacs Louis-Vuitton et Chanel. Si ça culpabilité n'a pas été prouvée, la Justice demeure convaincue d'avoir eu à faire à un maillon d'un réseau de trafiquant d'ampleur internationale.

"Le tribunal vous relaxe des faits de complicité de vols reprochés dans les boutiques Louis-Vuitton et Chanel de Monte-Carlo, le 7 mai 2015, en fin d'après-midi, concernant deux sacs pour femme d'une valeur respective de 37.000 e et 3.400€. Les images de la vidéosurveillance ont démontré que vous n'étiez pas dans ces commerces le jour concerné. Dès lors, le tribunal a estimé ne pas avoir de preuves suffisantes pour vous condamner."

À la lecture du jugement par le président Jérôme Fougeras Lavergnolle, le prévenu, un ressortissant russe de cinquante-cinq ans, arrivé menotté dans le box, retrouve le sourire. Mais ce bonheur de liberté pourrait être de courtes durées…

Contacté, le parquet, très remonté au cours des débats contre ce chaînon "d'un réseau maffieux international", nous a déclaré "réfléchir à un éventuel appel". Sur l'heure, contentons-nous de rappeler les faits.

"Ce...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct