“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Affaire Pastor: le fournisseur des munitions entendu par la cour d’assises

Procès Pastor: le tireur nie toute implication dans l'assassinat de la milliarda...

Maurice et Aurélien Giovanacci, dont le garage du Mouriez a brûlé, avec le propriétaire de la maison où les jeunes locataires avaient imprudemment allumé un barbecue.

Incendie de Castagniers : le barbecue de la discorde

À la sortie de la salle d'audience, hier, au palais de justice de Grasse.

Un an requis contre le tueur du chien Cacahuète Qu'on comprenne que ça suffit !

Procès Pastor: le guetteur soupçonné d'avoir participé à l'assassinat de la mill...

1.000 euros d'amendes pour le docker chargé à la cocaïne

Mis à jour le 09/08/2017 à 11:27 Publié le 09/08/2017 à 05:06
"On est au niveau de la délinquance", note le magistrat.

"On est au niveau de la délinquance", note le magistrat. Image d'illustration N.-M.

1.000 euros d'amendes pour le docker chargé à la cocaïne

Que l'on se rassure ! Il n'est pas question de conteneurs, ni d'entrepôts et encore moins de trafic à grande échelle ou de port d'entrée de la drogue. Certes, l'affaire évoquée devant le tribunal correctionnel concerne un docker français de vingt-six ans et se passe à Monaco.

Mais la "cargaison" est infime : une quantité de 1,2 g. Et la "cache" est éphémère : il s'agit du Vip Room, cette boîte qui investit chaque année le premier étage du Grimaldi Forum avec trois soirées spectaculaires à l'occasion de la période du Grand Prix de F1. Inutile enfin de s'intéresser à la valeur marchande du produit : la somme avancée à l'audience n'a pas dépassé la soixantaine d'euros !

Alors, ce 27 mai dernier, ce débardeur, célibataire, vient oublier son activité professionnelle éreintante...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct