“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDÉO. "Journal de famille", la web-série qui va vous faire aimer Kids-Matin

VIDEO. Kids-Matin : des reportages exclusifs pour les enfants

Des parents d'élèves en colère manifestent devant l'inspection académique des Al...

DIAPO Les premiers clichés de la rentrée scolaire, ce lundi à Monaco

VIDEO. Ce professeur azuréen a trouvé une solution pour motiver les élèves. Et ç...

Vous avez presque 18 ans et envie de découvrir l'Europe? Cette offre va vous intéresser

Mis à jour le 02/03/2018 à 15:53 Publié le 02/03/2018 à 15:55
Illustration

Illustration Photo E. D

Vous avez presque 18 ans et envie de découvrir l'Europe? Cette offre va vous intéresser

La Commission Européenne a voté jeudi le financement pour créer un "pass Interrail" gratuit pour les jeunes qui fêteront prochainement leurs 18 ans.

Pour mieux consolider l'esprit identitaire des jeunes européens, la Commission Européenne va offrir gratuitement un billet "Interrail", valable un mois, à ceux qui deviendront citoyens majeurs.

Les bénéficiaires pourront voyager dans plusieurs pays de l'UE, en utilisant le vaste réseau ferroviaire européen. 

Le Délégué pour l'Education, la Culture, la Jeunesse et le Sport de la Commission Européenne, Tibor Navracsics, souligne qu'il est essentiel que "nous offrons à toutes nos jeunes générations l'opportunité d'étendre leurs horizons, en découvrant d'autres pays. L'éducation n'est pas seulement celle apprise à l'école, mais aussi ce que nous découvrons sur les culture et les traditions de nos voisins Européens."

20.000 à 30.000 jeunes visés

Ainsi, avec un budget de 12 millions d'euros, la Commission vise à faire voyager de 20.000 à 30.000 jeunes européens. 

Les premiers pourront en bénéficier cet été, après avoir été sélectionnés par un jury. 

Il n'y aura pas de contraintes liées à l'origine sociale ou au parcours éducatif des candidats, et même les jeunes à mobilité réduite pourront s'inscrire au programme.


La suite du direct