“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO - Le time-lapse de la première F(ê)aites de la Danse à Monaco

Mis à jour le 06/07/2017 à 14:30 Publié le 06/07/2017 à 13:26

VIDEO - Le time-lapse de la première F(ê)aites de la Danse à Monaco

Avec 10.000 personnes recensées à minuit sur la place du Casino, l'événement culturel a connu un succès populaire sans précédent en Principauté

Avec 10.000 personnes recensées à minuit sur la place du Casino, l'événement culturel a connu un succès populaire sans précédent en Principauté Le Ministère de l'Intérieur monégasque n'a pour l'heure pu fournir de chiffres de la fréquentation globale de la première édition de la F(ê)te de la Danse (samedi dernier) mais le directeur des Ballets de Monte-Carlo et organisateur, Jean-Christophe Maillot, est formel: "Il y a eu plus de 20.000 personnes!"

20.000 personnes entre 18 heures et 6 heures du matin et, une certitude, "près" de 10.000 sur la place du Casino à minuit, selon le "pic" recensé par les services de l'Etat.

L'étonnant Orchestre des Pouilles

En attendant un décompte plus précis, rien ne vaut l'image. Et le time-lapse publié par les organisateurs ces dernières heures ne fait qu'attester du succès populaire rencontré par cette première édition de F(ê)aites de la Danse.

Sur cette vidéo, le flux continu de danseurs professionnels ou en herbe est évident alors que l'aiguille de l'horloge du Casino de Monte-Carlo tourne à toute allure sur la bande son originale de la soirée. Une musique entraînante, à la fois italienne, orientale et tzigane, interprétée par l'Orchestre des Pouilles d'Antonio Castrignano.

Une deuxième édition en 2019

Emu et fier du travail de ses équipes, le chorégraphe des Ballets de Monte-Carlo, Jean-Christophe Maillot, se livre aujourd'hui dans les colonnes de Monaco-Matin et dévoile ses ambitions futures.

"Je pense que cette fête renoue avec une forme de danse qui avait disparu", avance le directeur des Ballets de Monte-Carlo, qui souhaite renouveler l'expérience dès 2019 tout en conservant sa gratuité. "Un accès pour tous et aucune restriction".


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres