“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Quand le lama redonne confiance aux malades d'Alzheimer

VIDEO. Une BMW survole le ciel azuréen (et ce n'était même pas pour le tournage ...

Le Grimaldi Forum pris d'assaut pour le dernier jour de l'exposition "L'Or des P...

Il se fait refouler du stade de Monaco... parce qu'il porte un maillot de l'équi...

VIDEO. Quand le prince Albert II de Monaco s'amuse avec l'ex-joueur de l'ASM Pat...

La canicule est-elle une excuse pour s'habiller n'importe comment au travail?

Mis à jour le 31/07/2018 à 18:33 Publié le 31/07/2018 à 18:55

La canicule est-elle une excuse pour s'habiller n'importe comment au travail?

#IlFaitChaud. Ça y est, c'est la canicule. Par ces fortes chaleurs, s'habiller pour aller au bureau devient un calvaire. Mais au fait, que peut-on faire et ne pas faire?

"J'ai le droit de venir travailler en tongs? Ou en short?" Ces questions reviennent à chaque épisode caniculaire. Pour celles et ceux qui travaillent cet été, choisir une tenue le matin relève de l'exercice d'équilibriste.

Alors oui, un moniteur de plongée a le droit de venir travailler en tongs. Mais un cadre, peut-être pas. En matière de code vestimentaire, tout dépend de l'entreprise dans laquelle vous travaillez. Tout dépend aussi des consignes qu'elle applique.

Mais au-delà de l'aspect juridique de la tenue exigée au travail, peut-on faire n'importe quoi au nom de la canicule? Certainement pas.

Les fortes températures ne sont pas une excuse pour sacrifier le style sur l'autel de la chaleur.

>>RELIRE. Attention au coup de chaud, les Alpes-Maritimes placées en vigilance orange canicule ce mardi

Venir travailler sans cravate

Barney Stinson n'irait jamais travailler sans cravate. JAMAIS. Mais Barney Stinson est en matière de cravate ce qu'est Anna Wintour en matière de mode. Un tyran.

Alors, oui, une cravate, ça tient un peu chaud. Ça s'enroule autour du coup, ca serre parfois. Mais c'est comme le glaçage sur le carrot cake. Sans lui, le gateau n'est pas complet.

Oui, c'est injuste.

... En short

Difficile pour un homme de venir travailler en short sans faire lever quelques sourcils soupçonneux. Encore plus s'il s'accompagne d'une chemisette. Autant tomber tout de suite le haut et mettre la Cum Cum Mania dans l'open-space.

Alors on inspire un bon coup et on prend sur soi.

En plus de son caractère ouvertement balnéaire, le short risque de poser quelques problèmes d'ordre hygiénique. Qui nettoira donc les fauteils imbibés de sueur à la fin de l'été?

... en chemisette

Au-delà de l'aspect pratique que revêt incontestablement la chemisette, elle soulève un plus vaste débat.

Même lorsqu'il fait chaud, est-ce bien raisonnable d'en porter? Selon GQ, elle constitue même un motif de licenciement. On prend donc sur soi et on remonte ses manches.

Il n'y a qu'un seul homme sur terre capable de porter la chemisette, et cet homme, c'est Magnum.

Réfléchissez donc à deux fois avant de franchir le seuil de votre bureau les bras à l'air. Sauf si vous avez prévu de partir pour une durée indéterminée.

... en tongs

On peut vous interdire de venir travailler en tongs pour plusieurs raisons. Pour votre sécurité, pour hygiène, ou pour respecter l'image de votre entreprise.

Mais entre nous, même George Clooney, en costume et au bord du lac de Côme, ne passe pas le test. A moins que vous ne soyiez assis dans un transat sur la plage une pina colada à la main, le port de la tong paraît difficile.

Si éventuellement, votre entreprise fait commerce de tongs, et qu'il se trouve que vous en vendez, alors pourquoi pas.

Ou si vous êtes Brésiliens, comme Cristina Cordula.

... en mini-jupe/mini-robe

Pour mériter cette appellation, une mini-jupe ne doit pas dépasser 10 centimères en-dessous des fesses.

Une tenue ma foi très pratique pour laisser respirer ses gambettes. Mais la mini jupe, héritage des années 60 et symbole de la libération de la femme, a-t-elle droit de cité au travail?

On évitera d'y ajouter des talons. On évitera aussi d'entretenir le doute quant au port de sous-vêtements façon Basic Instinct.

Pour le reste, si vos collègues ou votre patron ne vous lancent pas ce genre de regard, ça devrait bien se passer.

... en mini-short

Mettre un mini short, c'est un peu passer derrière des icône du booty comme Beyoncé ou Rihanna. Ça passe ou ça casse.

Alors au travail...

Comme pour la mini-jupe, on évite les talons, et on mise sur des accessoires et une tenue sobres. Mais même en prenant ces précautions, il n'est pas garanti que votre patron ou le DRH ne vous fassent pas rentrer chez vous. Pour vous changer.

Comme pour les hommes, le mini short est estampillé balnéaire.

... en robe dos nu

La robe dos nu est périlleuse. Très périlleuse.

Mais le problème le plus à même de se poser avec pareille tenue, c'est la réaction de vos collègues. On évitera l'option "fesses nues" comme dans Le grand blond avec une chaussure noire.

Sans compter qu'avec la clim', un rhume n'est pas à exclure.


La suite du direct