“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ce que révèlent les chiffres sur le marché de l’immobilier dans les Alpes-Maritimes

Mis à jour le 05/10/2017 à 20:13 Publié le 05/10/2017 à 20:12
"La reprise d’activité se confirme" pour la revente d’appartements au troisième trimestre 2017 assure la FNAIM06.

"La reprise d’activité se confirme" pour la revente d’appartements au troisième trimestre 2017 assure la FNAIM06. Photo Frantz Bouton

Ce que révèlent les chiffres sur le marché de l’immobilier dans les Alpes-Maritimes

Lors de sa conférence de presse ce jeudi, la FNAIM Côte d’Azur a dressé l'état du marché immobilier dans le département.

"La reprise d’activité se confirme" pour la revente d’appartements au troisième trimestre 2017, dans les Alpes-Maritimes.

C’est le message porté par la FNAIM Côte d’Azur adressé lors de sa conférence de presse, ce jeudi.

L’occasion aussi de présenter la nouvelle étude sur l’attractivité des territoires de vie des Alpes-Maritimes.

Le point à Antibes, Cannes, Menton et Nice.

LE PRIX MOYEN AU M² GLOBALEMENT EN BAISSE...SAUF À NICE

Globalement les prix sont en baisse selon la FNAIM 06.

C’est à Cannes ( 4.956 euros) que le prix au m² est le plus élevé. Il enregistre, toutefois une très légère baisse, puisqu’au 2e trimestre 2017, il était affiché à 4.998 euros.

Menton affiche du 4.685 euros par m2 ce trimestre alors qu’il était à 4.702 euros lors du second trimestre.

A Antibes, c'est 4.321 euros, là encore, en baisse ( 4.428 euros au second trimestre).

Le mètre carré à Nice est à 4.380 euros, en légère hausse par rapport au second trimestre (4 312 euros).

"À Nice, cela s’explique par une pression foncière énorme", commente Cyril Messika, président adjoint de la FNAIM 06.

LES DÉLAIS POUR VENDRE

Patience est-il le maître mot des ventes immobilières?

Le délai d’écoulement, c’est-à-dire le nombre de jours entre la mise en vente du bien et la date de la signature de la vente, est passé au crible par la FNAIM 06.

C’est à Cannes que vendre prend le plus de temps: 135 jours actuellement, contre 104 jours au 3e trimestre 2016. Il faudra compter 102 jours pour Nice, contre 136 jours, fin 2016; 75 jours pour Menton (81 jours au troisième trimestre de 2016).

À Antibes, comptez 97 jours aujourd’hui. Seulement deux jours de plus par rapport au troisième trimestre 2016.

l'évolution sur L’ANNÉE?

Cannes enregistre la plus importante hausse entre 2016 et 2017. Avec une moyenne de 4.943 euros au troisième trimestre 2017 contre 4.719 en 2016, soit une variation de 4,75 %.

Menton aussi affiche une forte augmentation: 4.665 euros en 2017 contre 4.455 euros, soit un taux de variation de 4,72%.

Antibes et Nice restent presque à l’identique entre 2017 et 2016.

Pour Nice: 4.272 euros du m2 en 2017 et 4.236 euros du m2 en 2016, soit 0, 87% de variation.

Antibes enregistre une petite variation de 0,72% avec un prix du m2 moyen qui passe à 4.388 euros en 2017 contre 4.357 euros en 2016.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres