“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le "plus gros mouvement de grève jamais connu" à Ryanair aura lieu le 28 septemb...

Les enseignants et élus réunis autour de Laurent Moro directeur de l'école de Breil. A droite, Laurent Moro, André Ipert, Jean-Pierre Vassalo et un parent d'élève.

Grève des enseignants : une pause avant le durcissement ?

Enseignants et parents l'ont mauvaise. Ils iront manifester demain avec les écoles de la Roya, de Villeneuve-Loubet ou encore de Saint-Laurent-du-Var, victimes elles aussi de la coupe post-rentrée.

Les Beausoleillois en grève contre la perte d'une classe

VIDÉOS. "On n'est pas du bétail!": parents et élèves manifestent contre la ferme...

Ce lundi, ils poursuivent leur grève contre la fermeture de classes de CP à Brei...

VIDEO. "Il y a des cafards": à Monaco, les salariés de Carrefour manifestent pour défendre leurs conditions de travail

Mis à jour le 08/06/2018 à 11:49 Publié le 08/06/2018 à 11:49
Toute la journée, les grévistes seront installés devant le  magasin, ne pouvant pas défiler dans les rues ou même à l’intérieur du centre commercial. Pour des raisons de sécurité selon les forces de l’ordre.

Toute la journée, les grévistes seront installés devant le magasin, ne pouvant pas défiler dans les rues ou même à l’intérieur du centre commercial. Pour des raisons de sécurité selon les forces de l’ordre. Photo Jean-François Ottonello

VIDEO. "Il y a des cafards": à Monaco, les salariés de Carrefour manifestent pour défendre leurs conditions de travail

Une cinquantaine d’employés du groupe manifestait ce vendredi matin devant le magasin de Fontvieille. Retard de rémunération, indemnités de retraite, embauche et conditions de travail… Les revendications sont nombreuses.

"Aux labos - où sont préparés les pièces bouchères, poissonnières, boulangerie et pâtisserie- les conditions de travail sont exécrables… Il y a des cafards! C’est pour cette raison qu’on exige la création d’un comité d’hygiène et de sécurité", réclame Amor Ben Hamida, délégué syndical et du personnel du Carrefour.

Reconduction de grève

Les salariés n’en sont pas à leur coup d’essai. Le 31 mars dernier, un premier débrayage avait été organisé pour les mêmes raisons.

"Et on continuera tant que nos revendications ne seront pas entendues", ajoute le délégué syndical.


La suite du direct