“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

LA RECETTE DU JOUR. Curry indian style

LA RECETTE DU JOUR. Salade de Chavignol

LA RECETTE DU JOUR. Crumble aux mirabelles

LA RECETTE DU JOUR. Carpaccio de St Jacques marinées

LA RECETTE DU JOUR. Quiche au tofu et aux courgettes

A Monaco, Joël Robuchon avait trouvé sa plus belle clientèle

Mis à jour le 06/08/2018 à 20:00 Publié le 07/08/2018 à 08:00
Le chef Robuchon s'est éteint à l'âge de 73 ans.

Le chef Robuchon s'est éteint à l'âge de 73 ans. Photo Jean-François OTTONELLO

A Monaco, Joël Robuchon avait trouvé sa plus belle clientèle

L’émotion et la discrétion. L’annonce de la disparition du chef hier matin, à l’hôtel Métropole, son QG depuis presque quinze ans en Principauté, à été une onde de choc.

"Les équipes sont bouleversées, nous pensons à sa famille" confie la direction, avec pudeur.

En coulisses, on savait son état de santé fragile, mais les équipes voulaient croire à une guérison.

Car à chacun de ses passages en Principauté, l’œil attentif et bienveillant de Monsieur Robuchon donnait le change des cuisines à la salle, où aucun détail ne lui échappait.

Ses séjours monégasques étaient réguliers dans son tour du monde annuel pour suivre le quotidien de ses restaurants.

A Monaco, il se sentait toujours "libre et détendu" confiait-il un jour, pour une interview, au bar de l’hôtel,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct