“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin, la recrue la plus chère de l'été (30 ME).

Monaco l'attend...

Voici le onze de l'OGC Nice que vous voulez voir débuter à Montpellier

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Montpellier - OGC Nice

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Monaco :

Voilà déjà cinq que Suba a intégré l'AS Monaco

Mis à jour le 13/01/2017 à 05:05 Publié le 13/01/2017 à 05:04

Voilà déjà cinq que Suba a intégré l'AS Monaco

Janvier 2012, Danijel Subasic signait à Monaco, en Ligue 2. Depuis, le Croate a changé de dimension

Dans une époque où l'accès aux joueurs de football se fait de plus en plus rare, Danijel Subasic appartient à une catégorie à part. Celle des physionomistes. A savoir que le gardien de l'AS Monaco sait qui fait quoi dans les médias qui traitent le club de la Principauté.

Et pour cause, le Croate est arrivé sur le Rocher le 27 janvier 2012. Cinq ans donc.

Et dans une carrière, c'est long. Durant ce quinquennat on a pris le temps d'apprivoiser l'animal, de le connaître, de le comprendre, de l'aimer. Quand vous faites une interview avec Danijel Subasic, il faut faire attention à ce que vous portez. Souvent taquin, le Croate est capable de vous faire croire qu'il est de mauvaise humeur et refuser l'entretien si vous vous pointez avec des pompes roses. Drôle quand on sait qu'il porte une tenue rose.

On vous...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct