“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Bahoken vient d'ouvrir le score : Monaco ne reviendra pas et signe un début de saison calamiteux... La faute à qui ?

Monaco sombre en silence

Leonardo Jardim: "Je n’ai pas aimé notre attitude, ça, il faut le changer"

Le match, le but en vidéo, la stat... Ce qu'il faut retenir de la défaite de l'A...

Jemerson tétanisé, Chadli transparent... Voici les notes des Monégasques après l...

Monaco s'enfonce en silence, défait par Angers à domicile (0-1)

Vadim Vasilyev: "On a réussi à marquer un but, ce que Barcelone n'était pas parvenu à faire"

Mis à jour le 09/05/2017 à 23:32 Publié le 09/05/2017 à 23:32
Mbappé et Buffon, Juventus - AS Monaco

Mbappé et Buffon, Juventus - AS Monaco Photo Jean-François Ottonello

Vadim Vasilyev: "On a réussi à marquer un but, ce que Barcelone n'était pas parvenu à faire"

Le vice-président de l'AS Monaco s'exprime après la défaite de son club contre la Juventus de Turin, en demi-finale de la Ligue des champions, ce mardi 9 mai.

"On savait que cela allait être difficile, mais on n'a aucun regret à avoir. On a réussi à marquer un but à cette équipe de la Juventus, ce que Barcelone n'était pas parvenu à faire", nuance Vadim Vasilyev, après la défaite des monégasques (2-1) face aux italiens. 

"On a fait une saison exceptionnelle. Personne n'avait réussi à atteindre les demi-finales en passant deux tours de qualification", ajoute le vice-président de l'AS Monaco. 

"La Juve est une équipe qui défend très bien, nous, on préfère attaquer. Il y a quatre ans, on était en Ligue 2", rappelle-t-il, avant de conclure: "Félicitations au coach, aux joueurs..."

>> LIRE AUSSI. Ligue des champions: Monaco éliminé par la Juventus


La suite du direct