“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Tout ce qu’il faut savoir avant la finale PSG-Monaco

Mis à jour le 31/03/2018 à 12:29 Publié le 31/03/2018 à 12:30
Les Monégasques, hier, lors de l’échauffement sur la pelouse du Matmut Atlantique.

Les Monégasques, hier, lors de l’échauffement sur la pelouse du Matmut Atlantique. Photo AFP

Tout ce qu’il faut savoir avant la finale PSG-Monaco

Même belle affiche que l’an dernier, cette finale de Coupe de la Ligue qui se dispute à Bordeaux, ce samedi soir à 21h05, entre Monaco et le PSG, est une revanche mais pas uniquement.

LE MATCH

Opposés au Paris-SG ce soir à Bordeaux, les joueurs de Leonardo Jardim n’ont jamais souhaité s’embarquer sur le registre de la "revanche" un an après la finale perdue de Lyon (1-4) alors même que l’ASM reste sur quatre défaites consécutives face au PSG d’Unai Emery.

Et même si Monaco compte sept points d’avance sur l’OM dans la course à la deuxième place, son objectif annoncé, on aimerait quand même gagner un titre.
En grossissant le trait, ce match est quasiment la dernière grosse affiche à enjeux pour la bande à Jardim avant de prendre les congés d’été. Alors il ne faut pas se rater. 

Les monégasques au complet

L’an dernier, l’ASM marchait sur l’eau mais disputait sa première finale de coupe depuis 2010 pendant que le PSG vivait sa quatrième de rang en Coupe de la Ligue. Autant dire que l’expérience des grands rendez-vous et le savoir-faire en finale avaient fait, un peu, la différence lors de la finale disputée à Lyon. Un an plus tard, Monaco n’est plus un bizut et n’a plus la course au titre, la Ligue des champions et la Coupe de France à gérer.

Cette fois, Falcao et Fabinho seront là, eux qui avaient manqué la finale de 2017 (blessure du Colombien, suspension du Brésilien).

A l’exception de Keita Balde, tout l’effectif est au complet. L’inverse d’un PSG qui doit faire sans Neymar, Thiago Motta et avec un Angel Di Maria sur une jambe. 

LES COMPOS PROBABLES

LA DÉCLA

"Peut-être que le futur entraîneur du PSG sera Portugais, mais il ne s’appellera pas Jardim". Leonardo Jardim

LA STAT'

6.500. C’est le nombre de supporters monégasques attendus dans le parcage visiteur du stade de Bordeaux.

à partir de 1 €


La suite du direct