“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Thomas Lemar va quitter l'AS Monaco pour l'Atletico Madrid

Mis à jour le 12/06/2018 à 21:44 Publié le 12/06/2018 à 21:40
Thomas Lemar a donné son feu vert pour rejoindre l'Atletico Madrid.

Thomas Lemar a donné son feu vert pour rejoindre l'Atletico Madrid. Photo JFO

Thomas Lemar va quitter l'AS Monaco pour l'Atletico Madrid

Le milieu de terrain de l'AS Monaco retenu en équipe de France pour disputer la Coupe du Monde en Russie sera très prochainement transféré à l'Atletico Madrid.

Les deux clubs ont en effet trouvé un accord avoisinant les 65 millions d'euros. Il ne reste plus qu'au club espagnol de s'entendre avec le joueur et son entourage sur le montant et la durée du contrat.

Actuellement en Russie, Lemar, 22 ans, devrait passer dans les prochains jours la visite médicale. Le percutant gaucher était arrivé en Principauté il y a trois ans en provenance de Caen.

A l'époque, l'ASM n'avait déboursé que 4 millions d'euros pour s'attacher ses services. Il pourrait retrouver la saison prochaine avec un autre français: Antoine Griezmann.

A condition que ce dernier, lui aussi très courtisé, décide de rester dans son club.


La suite du direct