“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

Sidibé (ASM): "Nice est devant nous mais le championnat est encore long..."

Mis à jour le 02/12/2016 à 05:08 Publié le 02/12/2016 à 05:08
Djibril Sidibé, le latéral galopant de l'AS Monaco.

Djibril Sidibé, le latéral galopant de l'AS Monaco. Cyril Dodergny

Sidibé (ASM): "Nice est devant nous mais le championnat est encore long..."

Enfin installé sur le côté droit de la défense, Djibril Sidibé a digéré le résultat de Dijon (1-1) et se projette déjà sur la venue de Bastia, demain. « Le championnat est encore long », lâche-t-il

La semaine dernière, lorsqu'on avait eu au téléphone Jean-Marc Furlan, il ne savait plus comment évoquer Djibril Sidibé, qu'il avait lancé en professionnel, sans que des mots d'amour sortent de sa bouche: "Vous saluerez bien chaleureusement, Djibril". Voilà, c'est fait. Même si nous n'avons pas encore eu la chance d'obtenir un tête-à-tête avec l'intéressé, l'ancien Lillois est ce qu'on appelle un "bon client". Voix posée, éloquence parfaite, souriant, propos précis et étayés, bref, un bon moment en conférence de presse pourtant propice, par définition, à l'ennui. En réalité, face aux micros, le numéro 19 est à l'opposé de ce qu'il montre sur le terrain. En match, Sidibé est partout, avale les kilomètres, propose, déborde, crochète, centre, tacle, presse, encore et encore. Là, face à la presse, le garçon est calme, détendu, relax, paisible et maître de ses mots. A Dijon, il est à l'origine du premier but mais se retrouve dans l'action de l'égalisation. Un match nul (1-1) qu'il considère comme une "défaite", preuve que le garçon est devenu exigeant et ambitieux.

Djibril, vous avez fait une mauvaise opération à Dijon...
Niveau comptable,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct