“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Monaco :

AS Monaco-Nîmes (1-1): les notes des joueurs monégasques

"S'il y a urgence? Oui": les réactions de l'AS Monaco après le nul concédé à dom...

Le match, les buts en vidéo, la stat': ce qu'il faut retenir du match nul entre ...

PSG : tirage à haut risque

Mis à jour le 14/12/2015 à 05:12 Publié le 14/12/2015 à 05:12
Le Barça du trio Suarez, Neymar, Messi, le Bayern de Müller-Robben, l'Atlético de Griezmann ou le Chelsea de Mourinho : voilà certainement, dans l'ordre, le pire tirage pour le Paris-SG.

Le Barça du trio Suarez, Neymar, Messi, le Bayern de Müller-Robben, l'Atlético de Griezmann ou le Chelsea de Mourinho : voilà certainement, dans l'ordre, le pire tirage pour le Paris-SG. EPA/MaxPPP

PSG : tirage à haut risque

Le dernier représentant français, qui espère atteindre au moins les demi-finales, ne s'est pas facilité la tâche en terminant 2e de son groupe : en huitièmes, il pourrait hériter d'un cador

Encore un tirage au sort ! Mais, contrairement à l'équipe de France, qui sait depuis samedi que son groupe A sera sans doute le plus facile lors de l'Euro-2016 à domicile, le Paris SG, lui, risque de voir un sacré client lui barrer la route dès les huitièmes de finale.

En 2013 et 2014, le club de la capitale avait bénéficié d'un tirage accessible pour passer en quarts, grâce à une première place en phase de groupes : les Espagnols de Valence, d'abord (2-1, 1-1), puis le Bayer...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct