“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

AS Monaco-Nîmes (1-1): les notes des joueurs monégasques

"S'il y a urgence? Oui": les réactions de l'AS Monaco après le nul concédé à dom...

Le match, les buts en vidéo, la stat': ce qu'il faut retenir du match nul entre ...

L'AS Monaco bute sur une courageuse équipe de Nîmes et doit se contenter du nul ...

L'AS Monaco bousculée par Nîmes à la pause (1-1)

Pour Jardim, coach de l'AS Monaco "Dortmund sera plus fort"

Mis à jour le 18/04/2017 à 20:42 Publié le 18/04/2017 à 20:41
Leonardo Jardim.

Leonardo Jardim. Cyril Dodergny

Pour Jardim, coach de l'AS Monaco "Dortmund sera plus fort"

Leonardo Jardim, le coach de l'AS Monaco, se méfie de cette équipe du Borussia Dortmund qu'il imagine plus forte qu'au match aller.

Coach, quelle tactique allez-vous employer contre Dortmund?
Notre équipe a l'habitude de gagner. C'est notre ADN, on veut maintenir notre dynamique. Je m'attends à une équipe de Dortmund plus forte qu'à l'aller, qui a évacué ce qui s'est passé. Ça s'est confirmé lors de son match de championnat ce week-end (victoire 3-1 contre Francfort).

Castro et Reus sont également de retour, deux joueurs très importants. Dortmund sera prêt, tant mieux.

Monaco a déjà disputé 53 matchs cette saison. Physiquement, vos joueurs sont-ils prêts?
On travaille pour maintenir notre niveau. On est l'équipe qui joue le plus en Europe. Mais les joueurs sont prêts, font en sorte de bien récupérer. On veut tout jouer à fond, mais c'est normal qu'on soit plus fatigué que les autres.

C'est grâce à vous si Radamel Falcao a retrouvé son meilleur niveau?
Mon travail, c'est toujours d'aider mes joueurs collectivement et individuellement. Je fonctionne de la sorte depuis mes débuts.


La suite du direct