“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Monaco :

AS Monaco-Nîmes (1-1): les notes des joueurs monégasques

"S'il y a urgence? Oui": les réactions de l'AS Monaco après le nul concédé à dom...

Le match, les buts en vidéo, la stat': ce qu'il faut retenir du match nul entre ...

Pour Gianluigi Buffon "si Monaco en est arrivé là, ce n'est pas dû au hasard"

Mis à jour le 02/05/2017 à 19:55 Publié le 02/05/2017 à 19:55
Gianluigi Buffon.

Gianluigi Buffon. Photo

Pour Gianluigi Buffon "si Monaco en est arrivé là, ce n'est pas dû au hasard"

A la veille de la demi-finale aller de Ligue des champions entre Monaco et la Juventus Turin, mercredi, le gardien de la Vieille Dame s'est exprimé en conférence de presse ce mardi.

A 39 ans, l'emblématique capitaine turinois a toujours les crocs, mais se méfie de la jeunesse monégasque.

La Coupe d'Europe fait partie de l'ADN de la Juventus Turin. Cela peut-il faire la différence face aux jeunes monégasques?
"Je crois que si Monaco en est arrivé là, ce n'est pas dû au hasard. Je m'attends à un match équilibré, face à une équipe très méritante et pleine d'assurance.

Que pensez-vous de votre adversaire?
Elle est jeune, pleine de vitalité, d'enthousiasme et d’insouciance. Quand j'étais jeune, je me sentais aussi indestructible. Il ne faut pas occulter le fait que Monaco a battu Tottenham, City et Dortmund. Ça veut tout dire. Sur les deux matchs, l'expérience est de notre côté, mais...

Par rapport à 2015, la Juventus Turin a-t-elle davantage de pression?
Il y a deux ans, on était arrivé en finale contre le Barça. C'était inespéré, mais il n'y avait aucune légèreté dans nos rangs. Avant le match, l'approche est personnelle. Cette année, ce serait logique au vu de notre parcours dans cette compétition d'atteindre la finale.

Allez-vous regarder l'autre demi-finale entre l'Atlético et le Real?
Oui, sûrement. C'est l'occasion d'observer un éventuel rival. L'Atlético, j'aime bien son esprit. Le Real, lui, est porté par une bonne étoile en Ligue des champions.

Vous attendez-vous à avoir le soutien des Italiens de la Principauté?
Même si on joue à Tokyo, nos supporters seront toujours derrière nous. Le Louis-II va être plein, c'est normal. Monaco joue bien, est leader de son championnat. C'est une équipe qui pratique un football total.

"Mbappé, c'est un peu l'étoile de cette équipe"

Monaco, c'est aussi la meilleure attaque d'Europe, avec à sa tête le nouveau phénomène Kylian Mbappé...
Oui, ça attaque très bien. Quand tu as des joueurs aussi forts techniquement, c'est plus simple. Mbappé, c'est un peu l'étoile de cette équipe, celui qui brille, mais il y a aussi Falcao et tous les autres. J'ai un respect total pour Monaco.

Une victoire en Ligue des champions, un des rares trophées que vous n'avez pas gagné, pourrait-il vous inciter à prendre votre retraite?
Si je gagne la Ligue des champions, ça ne changera rien. J'ai un contrat jusqu'en 2018 et je compte aller au bout. Pour moi, jouer une demi-finale de la Ligue des champions, c'est toujours très enthousiasmant. Ça me rend fier, ça me rajeunit même. Il y a de l'émotion quand on joue un tel match. Mon approche est sereine, positive. Je suis né pour jouer ce genre de matchs, disputer cette compétition."


La suite du direct