“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Didier Deschamps sacré entraîneur de l'année aux trophées Fifa

"Il ne faut pas baisser les bras": Leonardo Jardim optimiste avant le match AS M...

Golovin, la recrue la plus chère de l'été (30 ME).

Monaco l'attend...

Voici le onze de l'OGC Nice que vous voulez voir débuter à Montpellier

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Montpellier - OGC Nice

On a retrouvé Gael Givet, ex-finaliste de la Ligue des Champions, qui joue aujourd'hui pour l'équipe 3 de l'AS Monaco

Mis à jour le 24/05/2017 à 12:01 Publié le 24/05/2017 à 05:14
Les années passent, le maillot reste. Celui de l'AS Monaco.

Les années passent, le maillot reste. Celui de l'AS Monaco. Photos DR et M.G.

On a retrouvé Gael Givet, ex-finaliste de la Ligue des Champions, qui joue aujourd'hui pour l'équipe 3 de l'AS Monaco

À 35 ans, Gaël Givet savoure sa dernière saison sur le terrain. Il est défenseur au sein de l'équipe amateur de l'AS Monaco. Son prochain défi : devenir coach. Retour sur son parcours...

Je suis pratiquement sûr d'arrêter à la fin de cette saison. C'est une belle et longue page qui se tourne, mais je ne suis pas nostalgique. J'ai bien profité, j'ai fait ce que j'avais à faire. » À 35 ans, Gaël Givet a tout connu du football.

Des duels avec les grands attaquants, une finale de Ligue des Champions, le brassard de capitaine, la désillusion d'une Coupe du Monde perdue face à l'Italie en 2006 ou encore… la DHR.

Lorsqu'il regarde derrière lui, l'Arlésien peut être fier.

C'est en 2001 qu'il entame sa carrière sous les couleurs de l'AS Monaco, son club formateur. En Principauté, Givet grandit aux côtés de Patrice Evra, Ludovic Giuly ou Sébastien Squillaci. Les Monégasques, pleins de fougue, atteignent la sacro-sainte finale de Ligue des Champions en 2004 face à Porto.

« Même si ça ne s'est pas très bien passé (défaite 3-0) c'est certainement le match le plus...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct