“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Olivier Giroud à Monaco: "Pas de regret" pour l'Euro "parce que ça s'est joué à rien"

Mis à jour le 27/07/2016 à 05:19 Publié le 27/07/2016 à 05:19
Le Gunner a partagé de vrais moments de complicité hier.

Le Gunner a partagé de vrais moments de complicité hier. Michael Alesi

Olivier Giroud à Monaco: "Pas de regret" pour l'Euro "parce que ça s'est joué à rien"

L'attaquant a rencontré des enfants opérés, hier à Monaco. De bonnes ondes dans le prolongement d'un Euro « sans regrets » qui a redoré l'image des Bleus

Il n’était pas là pour parler du cuir mais pour apaiser les cœurs. Ambassadeur depuis 2014 du Monaco Collectif Humanitaire, chaîne de solidarité destinée à offrir une seconde vie à des enfants issus de pays en développement par le biais d’opérations cardiaques, Olivier Giroud a fait scintiller bien des sourires, hier au centre cardio-thoracique de Monaco. Venu saluer le succès de l’opération de la petite Fanta – 300e opération en 8 ans! –, l’attaquant des Bleus a communié avec ces...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct