“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

"Notre qualification, on ne la doit qu'à nous-mêmes": les réactions après AS Monaco-Manchester City

Mis à jour le 15/03/2017 à 23:43 Publié le 15/03/2017 à 23:29
La joie des Monégasques.

La joie des Monégasques. Cyril Dodergny

"Notre qualification, on ne la doit qu'à nous-mêmes": les réactions après AS Monaco-Manchester City

Alors que Monaco a réussi à remonter ses deux buts de retard contre Manchester City (3-1) pour se qualifier sur l'ensemble des deux matchs, les réactions des joueurs.

Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco au micro de BeIN Sports): "Après le match aller, je crois que après avoir regardé 2 ou 3 fois le match, le 5-3 n'est pas juste. Parce qu'on a raté des petites choses et aujourd'hui c'est de ça que j'ai parlé, le besoin de rectifier les petites situations, comme les pertes de ballons un peu bêtes.

Mais il fallait continuer à jouer de notre foot, et ça nous l'avons fait en 1re mi-temps avec une ligne défensive très haute, deux buts et une 2e mi-temps plus équilibrée.

Mais je crois que, à la fin de ces deux matches, c'est mérité cette qualification de Monaco. Je suis très heureux pour tous les supporters et pour la France qu'on va continuer à représenter. 

Tactiquement en 2e mi-temps, ils ont changé avec deux milieux de récupération, et ça, pour nous, ça a été plus difficile."

Tiémoué Bakayoko (milieu de Monaco, auteur du 3e but, sur Canal+): "(sur son but) J'ai un peu d'avance, j'arrive à bien la prendre, à la mettre sur le côté. Je la prends, et elle arrive à plonger sur le côté du gardien. C'est une joie immense de marquer en Ligue des champions. Je ne m'y attendais pas. C'est beaucoup de joie, beaucoup de personnes sont venues me voir jouer.

Pouvoir faire ça aujourd'hui, c'est un immense bonheur. Quand on regarde le nombre de buts, il y a 6-6, c'est un match serré. On a su mettre les buts qu'il fallait à l'extérieur et on a su être solide à domicile.

Sur l'ensemble des deux matches, on a mérité notre qualification. On ne la doit qu'à nous-mêmes. On continuera comme ça. Ca n'est pas arrivé par hasard. Il y a eu beaucoup d'efforts fournis par les joueurs, le staff. Aujourd'hui, on a vraiment eu un 12e homme. C'est beaucoup de fierté aujourd'hui. On le mérite."

Pep Guardiola (entraîneur de Manchester City): "Bravo à Monaco tout d'abord. Pour se qualifier, il fallait jouer plus de 45 minutes. Il fallait être performant durant 90 minutes. Notre qualité est d'être agressif offensivement avec le ballon. Durant la première mi-temps, on a été trop lent dans les transmissions, pas assez entreprenant. Cela a été mieux après la pause. Mais beaucoup trop de coups de pied arrêtés ont cassé le rythme du match.

C'est une compétition exigeante. On a appris. On va tout faire pour revenir disputer des matches de ce niveau-là. Ce n'est pas une question concernant notre défense. Il aurait seulement fallu jouer 90 minutes comme la 2e mi-temps où nous avons été présents dans les duels et gagné les deuxièmes ballons.

Comment a-t-on pu être aussi transparent en 1re mi-temps et aussi performant en 2e? C'est la question que je me pose."


La suite du direct