“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco souhaite s’offrir le Cercle Bruges KSV

Mis à jour le 15/02/2017 à 22:07 Publié le 15/02/2017 à 22:04
Paul Nardi pourrait trouver du temps de jeu en Belgique.

Paul Nardi pourrait trouver du temps de jeu en Belgique. Photo C.D/J.-f;o;

Monaco souhaite s’offrir le Cercle Bruges KSV

l’ASM a fait une offre d’achat afin d’acquérir la majorité du capital du club Cercle Brugge KSV (D2 Belge).

C’est une pratique très courante en Angleterre où l'on parle alors de club affilié, à savoir posséder un lien administratif et sportif avec un club situé dans un autre pays dans lequel on peut prêter, de manière très régulière, des jeunes afin qu’ils obtiennent du temps de jeu.

Ainsi, Chelsea traite avec le Vitesse Arnhem et le PSV Eindhoven (Pays-Bas), Manchester United avec le Royal Antwerp (Belgique) ou Liverpool avec le Racing Genk.

Monaco devrait suivre cette tendance puisque l’ASM a fait une offre d’achat afin d’acquérir la majorité du capital du club Cercle Brugge KSV (D2 Belge).

"Ce projet s’inscrit dans la stratégie de développement de l’AS Monaco tournée vers les jeunes talents. Le Club pourrait ainsi bénéficier du savoir-faire de « l’école belge » tout en respectant les traditions et valeurs du Cercle Brugge, club historique du football belge", lit-on dans un communiqué publié par l’ASM.

Actuellement en deuxième division belge, le club belge accueille déjà quatre monégasques en prêt (Raphaël Diarra, Paul Nardi, Mehdi Beneddine et Tafsir Chérif). Une pratique qui devrait devenir récurrente si l'offre est acceptée.

 

Si ce rachat est effectif (le club Belge doit donner sa réponse d’ici à la fin du mois), Monaco trouverait ainsi un club capable d’accueillir ses jeunes en manque de temps de jeu à un niveau professionnel intéressant, bien mieux que le championnat CFA, par exemple.

Un deal qui confirme les très bons rapports entre le football belge et l'ASM. Actuellement, deux pépites issues de la Belgique font les beaux jours des U19 du Rocher : Adrien Bongiovanni et Francesco Antonucci. Dans l'idée, les éléments les plus performants de la formation brugeoise pourront également rallier l'ASM.

A noter que depuis 2009, le club du Royaume est également en partenariat avec le Sporting Club du Portugal et accueille, ainsi, de nombreux espoirs portugais venus s'aguerrir en Belgique.

Le Club Brugge compte trois titres de champions (1911, 1927 et 1930) et occupe actuellement la sixième place de la Proximus League, l’équivalent de la deuxième division belge.

Ce rachat confirme la volonté de l'ASM de tisser une toile importante en Europe pour dénicher les talents de demain, y compris hors de France.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres