“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

Monaco coule

Mis à jour le 03/09/2018 à 05:21 Publié le 03/09/2018 à 05:21
Payet, passeur décisif pour Mitroglou.

Monaco coule

L'ASM s'est inclinée en toute fin de match sur une tête de Valère Germain et ne compte qu'une victoire en 4 journées. Cette saison sera bel et bien compliquée

Il se passe toujours des choses entre Monaco et l'OM. L'an dernier on a eu droit à un feu d'artifice (6-1). Cette fois, il y a eu moins de buts, mais c'était tout aussi décousu et rocambolesque. Plaisant à voir depuis les tribunes, mais certainement moins côté banc de touche.

Les doutes d'été accouchent d'instants de folie. Comme sur cette tête de Valère Germain à la 90', lui l'ancien Monégasque, qui a offert la victoire à l'OM, mené 2-1 à un quart d'heure de la fin (2-3 score final). Mais sur le Rocher, on se serait bien passé de cette adrénaline incontrôlée. Le coup de la crème renversée a beaucoup de mal à passer du côté de l'ASM, qui ne compte qu'une victoire et un nul en quatre matches. Surtout que le scénario ressemble à celui de la semaine...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct