“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La recrue star Aleksandr Golovin pourrait jouer ses premières minutes de la sais...

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Ligue des champions: Monaco fait un grand pas

Mis à jour le 02/11/2016 à 22:55 Publié le 02/11/2016 à 22:54

Ligue des champions: Monaco fait un grand pas

Un nul contre Tottenham suffit à Monaco pour rejoindre les 8e de finale de la Ligue des champions, grâce à son carton contre le CSKA Moscou (3-0), avec un doublé de Falcao, mercredi pour la 4e journée.

Le projet européen de l'ASM a repris corps, deux ans après un quart de finale contre la Juventus Turin.

Monaco a conforté sa place de leader du groupe E (8 points) devant le Bayer Leverkusen (6 pts), vainqueur à Tottenham (1-0), qui ne compte que 4 points.

Au pire la place en 16e de finale d'Europa League est déjà assuré, le CSKA étant hors course.

La doublette Radamel Falcao-Valère Germain, auteur du premier but et de la passe décisive sur le troisième, a abattu les Moscovites en une seule mi-temps.

Deuxième de Ligue 1 derrière l'intenable Nice, la meilleure attaque de France (30 buts marqués) a fait parler la poudre, après les nuls arrachés dans les dernières minutes contre le Bayer et à l'aller à Moscou (1-1 les deux fois).

Solide et inspiré derrière son duo, l'équipe de Leonardo Jardim a profité des déboires du CSKA, qui vient de subir sa sixième défaite en neuf matches toutes compétitions confondues. Valère Germain a d'abord profité d'un mauvais alignement de la défense de l'ancien club de l'Armée Rouge pour marquer (13), grâce à un bon contrôle puis un contre favorable face au gardien Igor Akinfeev.

Falcao réussit le K.-O.

Une bêtise de Danijel Subasic a failli compromettre l'avantage de l'ASM, mais il s'est rattrapé en détournant la frappe de Zoran Tosic (16). Le gardien croate a encore évité l'égalisation devant Carlos Strandberg (25).

Le CSKA s'était rebellé, mais Falcao l'a douché en marquant le deuxième but (28), profitant d'une montée rageuse de Benjamin Mendy, avec grand-pont et centre au second poteau.

Le Colombien a réussi le K.-O. sur une action de classe conduite avec Valère Germain.

Falcao a gagné un duel, servi son partenaire, qui lui a remis dans un tempo parfait, et a tourné autour de son défenseur pour abattre Akinfeev d'une pichenette (41).

En seconde période Monaco a essayé en dilettante d'enfoncer le clou et Falcao de réussir un triplé, pour effacer ses deux dernières années quasiment blanches, mais il est passé de peu à côté (62).

Le Colombien, revenu depuis dix jours à la compétition après une commotion cérébrale, avait donné tout ce qu'il avait quand il a cédé sa place à Guido Carrillo (74).

Les Moscovites ont pourtant bien joué par séquences, mais cette équipe traverse une crise de confiance patente, à l'image du récupérateur suédois Pontus Wernbloom, ridiculisé par Benjamin Mendy sur le deuxième but et dévoré par l'envie du "Tigre" Falcao sur le troisième.

Seul le Serbe Zoran Tosic a dessiné quelques schémas d'attaque intéressants.

Lacina Traoré, joueur prêté par Monaco au CSKA, est entré pour la dernière demi-heure, mais il n'a récolté que des sifflets de son ancien public. En toute fin de match, Kylian Mbappé entré à la place de Germain a offert une balle de 4-0 à Tiémoué Bakayoko (85), qui ne l'a pas convertie, et Carrillo a trouvé le poteau (89). Falcao, Germain, Mbappé, Carrillo: Monaco a un sacré potentiel en attaque.


La suite du direct